Carrefour encourage le lait bio

Carrefour encourage le lait bio

Carrefour, WWF France, la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel et les éleveurs du bassin Centre (APLBC) ont signé, le 21 novembre, un partenariat destiné à accompagner des producteurs de lait dans leur conversion au bio.

Ce partenariat, annoncé à l’occasion du forum Open Agrifood à Orléans, permettra d’apporter un soutien financier sur une période de deux ans (durée nécessaire à la conversion au bio) à environ 66 producteurs de lait de l’organisation de producteurs APLBC Bio, indique Carrefour dans un communiqué. La Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (Loiret) et la Fondation Carrefour soutiendront des producteurs de la coopérative APLBC Bio à hauteur respectivement de 30 € et 20 € par 1 000 litres durant deux ans, pour un total de 10 millions de litres de lait. A l’issue de leur conversion, les éleveurs seront assurés de pouvoir écouler leur production grâce à la signature d’un contrat d’une durée de trois ans avec Carrefour.

Les premières briques de lait bio issues de ce partenariat seront disponibles dans les magasins Carrefour à partir de 2020. Les consommateurs pourront les identifier facilement grâce à un étiquetage spécifique illustrant le soutien du WWF France (Fonds mondial pour la nature).

Les doutes de la CR

« Carrefour compte-t-il rémunérer ses producteurs avec un prix de vente de 87 cts/l ? », interroge la Coordination rurale (CR) dans un communiqué du 27 novembre. « L’enseigne Carrefour propose, depuis plusieurs mois déjà, des promotions sur la brique de lait bio à 87 cts/l sous sa marque distributeur. Ce prix pratiqué représente une réelle braderie, car se situe bien en deçà des prix du lait équitable conventionnel FaireFrance, vendu à 99 cts/l ! » « Nous souhaitons sensibiliser M. Bompard (président de Carrefour, ndlr) sur le fait que la production de lait ne se fait pas sans coût, et que les charges supplémentaires que conditionne le label AB (Agriculture Biologique) ne peuvent être couvertes quand le prix de vente se fait au niveau pratiqué par l’enseigne Carrefour », ajoute la responsable de la section Lait de la CR.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)