Collecte et prix baissent en janvier

Comme le laissaient supposer les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, l’année 2021 s’est ouverte sur un net repli de la collecte. Les prix n’ont pas davantage retrouvé leur niveau de 2020.

La collecte de lait de vache s’est repliée de 3,7% sur un an en janvier 2021, indique le ministère de l’agriculture dans un document Agreste mis en ligne le 12 janvier. Les reculs concernent « tous les grands bassins (Grand-Ouest, Grand-Est, Nord-Picardie) mais ils sont plus marqués dans les bassins plus petits tels que Charente-Poitou (-7,1%), Sud-Ouest (-6,9%) ou Auvergne-Limousin (-5,0%) ».

Toujours en janvier 2021, « le prix du lait à teneurs réelles diminue sur un an de 0,8% en France. Il baisse dans les principaux bassins laitiers (-2% en Nord-Picardie, -1,6% dans le Grand-Ouest, -0,8% en Normandie), sauf dans le Grand-Est où il progresse de 0,4% sur un an. » Le prix du lait standard (38/32) s’établit en moyenne à 348 €/1000 l, en baisse de 1,5 % sur un an. Le prix du lait standard conventionnel (hors bio et AOP/IGP) est estimé à 327 €/1000 l, en retrait de 2,6% par rapport à 2020. Le prix du lait de vache bio standard, estimé à 478 €/1000 l, et celui du lait de vache bio à teneurs réelles, estimé à 502 €/1000 l, « sont à des niveaux voisins de ceux de janvier 2020. Sur l’ensemble de l’année 2020, le prix standard et le prix réel sont également stables ».

En janvier 2021, « la part de la collecte de lait de vache bio a représenté 4,6% de la collecte totale, soit davantage qu’en janvier 2020, et celle de la collecte de lait AOP/IGP en représente 16,7%, au même niveau qu’un an auparavant ».

BC

A télécharger : Tableau de bord hebdomadaire du lait (FranceAgriMer, 12 mars 2021)

Lisez également

Les prairies se reprennent

La douceur des températures et le retour de la pluie ont permis de compenser en …