Dernières nouvelles de la moisson

La production de maïs fourrage (14,5 Mt) est attendue en baisse de 17,5 % sur un an et de 15,4 % par rapport à la moyenne 2017-2021.

« Au 1er septembre 2022, la production de céréales à paille est légèrement révisée à la hausse, indique une publication Agreste du 13 septembre : la production de blé tendre et celle d’orges seraient respectivement de 34,1 Mt et 11,4 Mt. Il en est de même pour la production de colza, estimée à 4,5 Mt. Au contraire, les récoltes des cultures de printemps sont réévaluées à la baisse, en lien avec la sécheresse qui altère fortement le potentiel de rendement. »

« La production de maïs grain (hors semences), estimée à 11,3 Mt, enregistrerait son plus faible niveau depuis 1990. Celle de maïs fourrage serait de 14,5 Mt. Les productions de tournesol et de soja, respectivement estimées à 1,9 Mt et 0,4 Mt, diminueraient sur un an malgré la forte hausse des surfaces. La production de protéagineux est également révisée à la baisse, à 0,7 Mt. Le rendement des betteraves industrielles semble plus préservé : il est estimé à 832 q/ha, en baisse par rapport à 2021 (855 q/ha) mais en hausse par rapport à la moyenne 2017-2021 (821 q/ha). La production serait de 33,3 Mt (-3,0 % sur un an). La production de pommes de terre de conservation et demi-saison est révisée à la baisse, à 6,1 Mt (-7,4 % sur un an) ».

BC

A télécharger :

43% des maïs grains en bon état cultural (FranceAgriMer, 16 sept. 2022)

Lisez également

La FNB s’engage avec Lidl

Un nouveau logo, le Rémunéra-score, informe le consommateur du niveau de prix payé au producteur de …