Diversifier les cultures paye !

Une publication dans le journal scientifique Global Change Biology démontre l’intérêt de la diversification des cultures. Celle-ci résulte d’un immense travail de synthèse réalisé par une équipe franco-néerlandaise : une compilation de 95 méta-analyses, 5 156 études et 54 554 expérimentations réparties sur 84 ans, plus de 120 types de cultures et 85 pays.

La diversification des cultures entraîne une hausse de la production de 14 % et de près d’un quart de la biodiversité associée. La qualité de l’eau est améliorée de 50 %, la lutte contre les ravageurs et maladies de plus de 63 % et la qualité des sols de 11 %. Les auteurs, des scientifiques du Cirad, d’INRAE et de l’Université libre d’Amsterdam, différencient les stratégies de diversification mises en œuvre et soulignent les belles performances de l’agroforesterie. Les scientifiques détaillent les effets de cinq grandes pratiques de diversification des systèmes de culture, à savoir :

  • L’agroforesterie, qui consiste à inclure dans les systèmes de culture ou d’élevage une végétation ligneuse, tels que des arbres ou des arbustes. Parmi quelques exemples, on trouve : les cultures en allées, les parcelles agricoles entourées de haies, les parcs agroforestiers, les cultures pérennes sous ombrage…
  • Les cultures associées consistent à cultiver plusieurs espèces différentes dans le même champ. Parmi quelques exemples, on trouve les cultures en relais (semis sous couvert de la culture précédente), les cultures en bandes (des bandes d’une culture et de l’autre alternent dans une même parcelle).
  • Les mélanges variétaux, lorsque plusieurs variétés de la même espèce sont cultivées en même temps dans une même parcelle.
  • La rotation des cultures, soit un enchaînement récurrent d’une diversité de cultures sélectionnées, cultivées sur un même champ selon un cycle de temps prédéfini (succession régulière de cultures de vente).
  • Les couverts végétaux, qui visent à cultiver des plantes à des fins agronomiques et environnementales (par exemple, limiter les pertes en nitrates).

Références : Beillouin, D., Ben‐Ari, T., Malezieux, E., Seufert, V. and Makowski, D., 2021. Positive but variable effects of crop diversification on biodiversity and ecosystem services. Global Change Biology. DOI : 10.1111/gcb.15747

Lisez également

BouMatic rachète le danois SAC

BouMatic, spécialiste de la traite conventionnelle et des robots, a annoncé le rachat de SAC, un concurrent danois.