Feu vert au crédit d’impôt glyphosate

Cette nouvelle aide, d’un montant de 2 500 €, est accessible aux élevages qui disposent par ailleurs de grandes cultures, d’arbres fruitiers ou de vignes. 

« La Commission européenne vient d’accepter la proposition du Gouvernement de mettre en place un crédit « sortie du glyphosate » dès 2021 pour les agriculteurs français », annonce le ministère de l’agriculture dans un communiqué du 19 mai. « Ce régime d’aide spécifique annoncé en décembre est donc déjà pleinement opérationnel et permettra d’accompagner durablement les exploitations qui renoncent volontairement au glyphosate. »

« Cette mesure octroie un crédit d’impôt d’un montant forfaitaire de 2 500 euros pour les exploitations agricoles qui renoncent à utiliser du glyphosate en 2021. Elle s’applique aux secteurs des grandes cultures, de l’arboriculture et de la viticulture, ainsi qu’aux exploitations d’élevage qui présentent un atelier significatif d’au moins un de ces secteurs de production végétale. »

Incompatible avec le crédit d’impôt HVE

« La création de valeur autour de l’agroécologie est la condition d’une transformation durable et soutenable de notre système de production et passe par des mesures ambitieuses et concrètes. Le Gouvernement souhaite donc, à travers ce nouveau crédit d’impôt, accompagner les agriculteurs qui s’engagent pleinement dans la transition agroécologique de leurs systèmes de production. Simple et facile d’accès, il vient compléter les crédits d’impôt prévus pour l’agriculture biologique et la certification HVE avec lesquels il ne peut se cumuler », précise le ministère.

BC

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …