Frémissement de la collecte

La collecte de lait de vache a progressé en février. Pas les prix…

« En février 2024, la collecte de lait de vache augmente de 4 %par rapport à février 2023, de 0,5 % si l’on tient compte de l’effet année bissextile, après le faible niveau observé en février 2023 », indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 15 avril. « La part du lait bio recule de 0,3 point sur un an et s’élève à 5 % de la collecte totale, tandis que celle du lait AOP/IGP atteint 16,1 %. »

« A 463 euros les 1 000 litres en février 2024, le prix du lait conventionnel de vache à teneurs réelles recule de 7,1 % par rapport au niveau élevé de février 2023. Le prix du lait bio est également en retrait et s’établit à 517 euros les 1 000 litres. »

« En janvier, la collecte de lait de vache dans l’Union européenne est en léger retrait (- 0,7 %) par rapport à celle de janvier 2023. En cumul sur l’année 2023, la collecte est stable. En janvier 2024, la baisse de la collecte est générale dans la plupart des pays producteurs, Allemagne, France (- 0,2 %, ndlr) et Pays-Bas. Elle est même très forte en Irlande. Elle progresse cependant en Italie, Pologne et Espagne », toujours selon Agreste.

BC

 

Lisez également

Salers et Simmental en tête d’affiche

Le Sommet de l’élevage se tiendra du 1er au 4 octobre prochains à Cournon-d’Auvergne.