Dernières nouvelles

Grandes manœuvres dans les coproduits

Cristal Union va reprendre en direct la vente de ses pulpes de betterave et de drêches de blé, confiée jusqu’ici à Désialis.

Cristalco, filiale commerciale du groupe coopératif Cristal Union et de Lesaffre Frères, « crée un pôle Feed dédié à la commercialisation de ses pulpes de betteraves, de drêches et de mélasse », annonce un communiqué du 17 avril. Ludovic Brasset, directeur du pôle sucre BtoB de Cristalco, prend la direction de ce pôle Feed.

« Pour la campagne 2023/2024, Cristalco prévoit de commercialiser environ 500 000 tonnes de pulpes de betteraves, de drêches et de mélasse produites par le Groupe Cristal Union, dont ses filiales Prodéva et Sidésup. Les premières livraisons, en France et en Europe, se feront en octobre 2023. A moyen terme, l’objectif est de développer des offres sur-mesure permettant de répondre aux besoins et aux exigences spécifiques du marché de l’alimentation animale et de la fermentation. »

« L’activité commerciale du pôle Feed de Cristalco sera dédiée spécifiquement au marché de l’alimentation animale et de la fermentation, à partir de coproduits du Groupe Cristal Union qui continuera en parallèle d’allouer une partie de ses volumes de pulpes de betteraves à ses adhérents coopérateurs, et à développer sa stratégie de décarbonation et de production sur ses sites d’énergie à partir de ses coproduits », précise le communiqué.

France Luzerne affirme sa marque

« Dans un marché de la protéine en forte croissance, la filière luzerne revoit son organisation afin de mieux répondre à une demande toujours plus soutenue mais également aux enjeux de demain », annonce par ailleurs Désialis France Luzerne dans un communiqué du 17 avril.

« En Champagne-Ardenne, les coopératives agricoles productrices de Luzerne (Capdéa, Cristal Union, Luzéal, Sun Déshy, et Tereos) souhaitent réaffirmer la force de leur partenariat. Dans ce cadre, l’Union de Coopératives France Luzerne renforce son modèle. Concrètement, le projet prévoit que les producteurs de luzerne déshydratée concernés augmentent les prérogatives de l’union France Luzerne qui prendra en charge aussi, en plus des activités historiques de collecte et de stockage, la commercialisation des produits luzerne sous toutes leurs formes (pellets, balles, extrait concentré de luzerne…), et ce dès la campagne 2024. »

« France Luzerne rassemblera sous une même et unique entité les métiers et produits de la gamme à base de luzerne actuellement commercialisés par Désialis. La simplification de ce modèle et les économies qu’il génère devraient permettre de mieux valoriser la production de luzerne des agriculteurs dans un contexte très concurrentiel pour les assolements. Les acteurs de la filière sont en ordre de marche et prêts à affronter les mutations que le monde de demain appelle : accélération du plan de décarbonation, accompagnement des programmes d’avenir tel le plan protéines », précise encore le communiqué.

Désialis conservera la commercialisation de sa gamme Silomix (Luzatop, Pulpotop, Weefirst) ainsi que celle des produits à base de maïs (Maïluz), de paille, de raisin ou de pomme.

BC

Crédit photo : Désialis (drêche de blé)

A télécharger :

Baisse du prix des intrants (ministère de l’agriculture, 23 mai 2023)

Hausse historique du prix des intrants en 2022 (ministère de l’agriculture, 28 avril 2023)

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.