Julien Denormandie chez Sweep

La startup française, présente sur la gestion des émissions de carbone, vient de recruter l’ancien ministre de l’agriculture.

« Sweep, plateforme leader dans la gestion et de réduction du carbone, annonce aujourd’hui avoir élargi son équipe de direction avec le recrutement de l’ancien ministre français de l’agriculture et de l’alimentation, Julien Denormandie, au poste de Chief Impact Officer », annonce la startup française dans un communiqué du 6 septembre.

Julien Denormandie, ministre de l’agriculture de juillet 2020 à mai 2022, ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, se dit « ravi d’ouvrir ce nouveau chapitre chez Sweep. Ces dernières années, et surtout ces derniers mois, nous ont montré que la lutte contre le changement climatique est le défi du siècle. Cela nous a également rappelé la nécessité de développer des solutions concrètes, applicables et génératrices de résultats. Sweep s’inscrit parfaitement dans cette démarche vertueuse en aidant les entreprises à mesurer et réduire leurs émissions de carbone. Dans mon nouveau rôle de Chief Impact Officer, je souhaite mettre à profit mon expérience, couplée aux outils leaders du marché que Sweep a créés, pour soutenir les entreprises dans leur parcours climatique et devenir des agents de changement positif dans l’économie à faible émission de carbone. »

« Notre ambition est d’aider les organisations à faire la transition vers un modèle qui prospérera dans une économie bas carbone, explique Rachel Delacour, PDG et co-fondatrice de Sweep. L’arrivée de Julien Denormandie est au cœur de cette ambition. Il nous rejoint à un moment où Sweep entre dans une nouvelle étape de sa croissance et je me réjouis que nous continuions à développer ensemble notre plateforme et notre offre. Il a une capacité unique à résoudre des problèmes complexes et multidimensionnels, ce qui est l’essence même des enjeux auxquels sont aujourd’hui confrontées les organisations pour réduire leurs émissions de carbone ; c’est dans l’ADN de Sweep et de Julien aussi ! »

BC

 

Lisez également

Bio : « La distribution aggrave la crise »

La FNSEA dénonce un écart croissant entre les prix à la production et en magasin. …