La collecte a stagné en 2018

La collecte a stagné en 2018

La production française de lait a reculé de 3,7 % en novembre, et de 3,2 % en décembre. Sur l’ensemble de l’année 2018, elle a dû rester stable par rapport à 2016 et 2017, aux alentours de 24 millions de tonnes, estime l’Institut de l’élevage.

La collecte de lait de vache a diminué de 3,7 % en novembre 2018, en comparaison de novembre 2017, indique une publication Agreste mise en ligne le 15 janvier. En novembre 2018, la collecte recule dans la plupart des bassins laitiers, excepté en Nord-Picardie où elle augmente très légèrement (+0,4%). La collecte recule de 4 % dans le Grand-Ouest, de 3,9% dans le Grand-Est et, dans une moindre mesure, en Normandie (-0,7%). Elle baisse plus fortement dans les bassins Sud-Ouest (-9,6%), Poitou-Charentes (-7,5%), Sud-Est (-6,1%), Auvergne-Limousin (-6%) et Centre (-4,5%).

Pour le mois de décembre 2018, les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer font état de baisses de collecte de l’ordre de 3,7% la 1e semaine, 3,6% la 2e semaine, 2,7% la 3e semaine et 3,1% la 4e semaine. Soit une moyenne arithmétique de -3,3%. Le repli atteint encore -2% sur un an la 1e semaine de janvier 2019.

Au 4e trimestre 2018, la collecte a diminué d’environ 3%, annulant la hausse enregistrée au cours des trois trimestres précédents, indique l’Institut de l’élevage dans ses « Tendances lait et viande » diffusées le 15 janvier. Aucun redressement de la collecte ne se profile à l’horizon : « la production hivernale dans l’Union européenne devrait être affectée par la réduction du cheptel dans plusieurs pays [notamment en Allemagne : -2,3% en 2018, à 4,1 millions de vaches laitières] et par les tensions sur les disponibilités fourragères. »

BC

A télécharger :

Nouveau recul de la collecte de lait de vache en décembre 2018 (ministère de l’agriculture, 15 février 2019)

La situation des marchés laitiers (Conseil Filières Laitières de FranceAgriMer du 9 janvier 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)