La filière bovine surnage

Le lait de vache et les bovins échappent à la baisse des prix agricoles sur un an.

« En septembre 2023, en rythme annuel, les prix agricoles à la production continuent de reculer (-8,9% après -7,4% en août et -5,4% en juillet) », indique l’Insee dans une publication du 31 octobre. « Ces prix se situent toutefois encore 9,2% au-dessus de leur niveau de septembre 2021. Les prix des animaux, du lait, des œufs et des légumes frais restent supérieurs à leur niveau d’il y a deux ans, alors que ceux des céréales, des vins, des oléagineux, des fruits frais sont en dessous. Sur un mois, hors fruits et légumes frais, les prix agricoles à la production baissent de nouveau (-2,6% après -2%).

« Les prix du lait de vache continuent de reculer sur un mois (-0,5% après -0,6% en août et -0,3% en juillet) mais restent en hausse sur un an (+1,2% après +3,1% et +2,4%). Ils se situent nettement au-dessus de leur niveau de septembre 2021 (+21,6%). »

« Les prix des gros bovins accélèrent »

« En septembre 2023, les prix des animaux baissent de nouveau sur un mois (-1,6% après -1,4% en août et +0,1% en juillet). La baisse des prix des porcins s’accentue (-8,7% après -4,5%), tout comme celle des prix des volailles (-1,9% après -1,7%). À l’inverse, les prix des gros bovins accélèrent (+2,4% après +0,3%). »

« Sur un an, les prix des animaux se replient de 0,8% en septembre (après +2% en août et +5% en juillet). Les prix des volailles diminuent de 6% (après -3,9%). Les prix des porcins sont quasi stables (+0,1% après +13%), et ceux des gros bovins augmentent de 0,9% (après -0,1%). En septembre 2023, les prix des animaux sont supérieurs de 29,6% à leur niveau de septembre 2021. »

« En septembre 2023, les prix d’achat des moyens de production augmentent légèrement sur un mois (+0,2% après +1,1% en août et -0,9% en juillet) et continuent de baisser sur un an (-5,1% après -4,8% et -5,4%). Ils sont néanmoins 17% plus élevés qu’en septembre 2021. »

BC

Lisez également

La MHE aux portes de la Bretagne

Les Deux-Sèvres, la Loire-Atlantique et le Lot sont désormais infectés.