La paille, stop ou encore ?

L’autonomie diminue alors que les prix augmentent. Les réseaux d’élevage Inosys proposent des pistes.

« Depuis plusieurs années, nombreuses sont les alertes envoyées par les éleveurs, conseillers et comptables, quant au poids des achats de paille dans les charges des élevages, principalement du fait de la hausse du prix de la paille », constatent l’Institut de l’élevage et les Chambres d’agriculture (réseaux Inosys) dans leur présentation d’une brochure de 60 pages relative au poste paille dans les systèmes d’élevage herbivores.

Dans une première partie, le document revient sur l’origine des tensions constatées sur ce marché, et sur les conséquences économiques qui en découlent pour les élevages. Alors que le taux d’autonomie en paille des systèmes herbivores français avoisine 50 % (- 5 points en une douzaine d’années), le coût des achats de litières par UGB a augmenté de 47 % au cours des décennies 2000 et 2010, « en lien direct avec l’évolution du prix de la paille achetée », soulignent les réseaux Inosys. « Le poids des achats de litières dans les charges est par contre resté assez stable du fait de l’augmentation concomitante des autres dépenses, sauf en bovins viande où il est passé de 2,4 % à 3,5 % du fait de l’évolution des types de bâtiments. »  

La seconde partie du document propose des ressources pour aider les éleveurs désireux de réduire leur dépendance aux achats de paille, avec des grilles d’évaluation des principaux substrats alternatifs et des simulations d’intérêt économique de différentes stratégies possibles en exploitation : produire ses propres plaquettes de bois, réduire le temps d’hivernage des animaux, augmenter sa sole en céréales à paille, réaménager son bâtiment pour réduire ses besoins en paille…

BC

A télécharger :

Qualité des triticales 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des orges fourragères 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des blés 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, septembre 2023)

Un très bel été pour les fourrages dans la moitié nord (Avenir Prairies, 18 sept. 2023)

Bilans céréaliers 2023-2024 (FranceAgriMer, 13 septembre 2023)

Population bovine au 1er août 2023 (FranceAgriMer, 12 sept. 2023)

Coût des opérations culturales 2023 (Chambres d’agriculture, août 2023)

Lisez également

Que d’eau ! Que d’eau !

La pluie complique la mise à l’herbe tandis que la pousse accélère.