La tuberculose bovine « préoccupante »

Près d’une centaine de nouveaux foyers ont été détectés, dont les deux tiers en Nouvelle-Aquitaine.

« Au 1er septembre 2022, 95 foyers de tuberculose bovine ont été détectés, dont 68 % dans la région Nouvelle-Aquitaine », rapporte le ministère de l’agriculture dans une circulaire du 17 novembre. « Pour mémoire, 90 foyers avaient été détectés à la même date en 2021. La détection continue d’avoir lieu majoritairement de façon précoce, en élevage, puisqu’à ce stade de l’année, seuls 17 % des foyers ont été détectés à l’abattoir (18 % en 2021). »

« La situation sanitaire reste préoccupante et les actions prévues au plan de lutte contre la tuberculose 2017/2022 doivent être poursuivies », souligne le ministère. « L’amélioration de la situation sanitaire passe en priorité sur le plan technique par l’amélioration de la sensibilité du dispositif de surveillance accompagnée du renforcement des mesures de prévention et, en particulier, la biosécurité. »

La circulaire du 17 novembre 2022 précise certaines dispositions de l’arrêté du 8 octobre 2021 fixant les mesures relatives à la prévention, la surveillance et la police sanitaire de la tuberculose bovine, et détaille les points essentiels pour l’organisation de la prochaine campagne de prophylaxie.

BC

A télécharger :

Circulaire tuberculose bovine du 25 janvier 2023 (ministère de l’agriculture)

Conjoncture des viandes rouges (FranceAgriMer, 21 déc. 2022)

Abattages en baisse et prix élevés en novembre (ministère de l’agriculture, 20 déc. 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 30 nov. 2022)

Note de conjoncture viandes rouges (FranceAgriMer, 29 nov. 2022)

Perspectives pour l’engraissement des jeunes bovins (Interbev, 24 juin 2022)

Lisez également

« 15 000 € pour les bio »

« Sans un soutien fort et direct aux producteurs, l’avenir de l’agriculture biologique est compromis », alerte …