Viande bovine et lait : prix bien orientés

Les prix agricoles à la production progressent de 0,6% sur un mois et de 3,3% sur un an en avril 2021. Le lait et la viande bovine confortent leur redressement.  

En avril 2021, les prix du lait de vache ont « renoué avec la hausse sur un an » (+2,7%, +8,5% par rapport à la moyenne quinquennale), note le ministère de l’agriculture dans sa note mensuelle sur les prix agricoles diffusée le 28 mai.

« Les prix des gros bovins [+6,1% sur un an, +3% par rapport à la moyenne quinquennale] « se raffermissent en lien avec la bonne tenue de la consommation à domicile dans un contexte de restauration commerciale toujours partiellement fermée et de hausse des prix européens. Les prix des veaux de boucherie [+5% sur un an, -1,4% par rapport à la moyenne quinquennale] s’accroissent par rapport à des cours en 2020 qui avaient chuté au moment du premier confinement et se rapprochent des niveaux moyens 2016-2020. »

Les hausses de prix sur un an sont particulièrement marquées dans le secteur des grandes cultures : +12,9% sur un an pour le blé tendre, +40% pour le maïs (« au plus haut depuis 2013 »), +30,6% pour l’orge, +38,9% pour le colza, +33,6% pour le tournesol.

BC

A visionner : Vidéo mensuelle de conjoncture laitière (Cniel, 28 mai 2021)

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 2 juin 2021)

Conjoncture mensuelle du lait de vache (FranceAgriMer, 31 mai 2021)

Conjoncture mensuelle des viandes rouges (FranceAgriMer, 31 mai 2021)

Les prix des bovins du 17 au 23 mai 2021 (FranceAgriMer, 31 mai 2021)

Hausse des abattages de bovins en avril 2021 (ministère de l’agriculture, 28 mai 2021)

Coûts de production des élevages bovins laitiers (Institut de l’élevage, 19 mai 2021)

Coûts de production des élevages bovins viande (Institut de l’élevage, 19 mai 2021)

Lisez également

Envolée des aliments pour bovins

Les fabrications d’aliments pour vaches laitières ont bondi de près de 15 % sur un …