Le bio creuse un petit écart

Le prix du lait est resté orienté à la hausse en septembre, mais il ralentit.

Le prix du lait de vache conventionnel à teneurs réelles s’est établi en moyenne nationale à 464,5 €/1000 l en septembre 2023 (+ 0,1 % sur un an), après 461,9 €/1000 l en août 2023 (+ 3,4 %), indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 15 novembre. Le lait bio à teneurs réelles s’est négocié 533,9 €/1000 l en septembre 2023 (+ 1,4 % sur un an) après 529 €/1000 l en août 2023 (+ 4,6 %). En cumul depuis le début de l’année 2023, le prix du lait conventionnel (471,5 €/1000 l) progresse de 9,3 % sur un an, celui du lait bio (503 €/1000 l) de 6,4 %.

En septembre 2023, la collecte de lait de vache a chuté de 4,8 % sur un an. En cumul sur les neuf premiers mois de l’année, le repli atteint 2,5 %. Le lait bio représentait 5,2 % de la collecte en septembre, le lait AOP/IGP 14,8 %.

Fabrications en berne

En septembre 2023, « les fabrications de lait conditionné reculent de plus de 5 % sur un an, celles de yaourts et desserts lactés et celles de crème conditionnée de 6 %. Parmi l’ensemble des variétés de fromages, en baisse de 2,6 % par rapport à 2022, les fabrications de fromages frais, à pâte molle et à pâte pressée cuite baissent modérément, tandis que celles des fromages à pâte pressée non cuite reculent plus fortement (- 6,8 %). »

« Sur la même période, les fabrications de produits industriels sont en retrait et notamment le lait écrémé en poudre et la poudre de lactosérum. Les fabrications de beurre reculent quant à elles de 9,1 % », indique encore le ministère de l’agriculture.

BC

 

Lisez également

6 200 €/ha en 2023

Le prix moyen des terres et prés libres a progressé de 1,5 % en 2023, en dépit d’un repli de 0,3 % dans les zones d’élevage bovin.