Le groupe CLAAS est en deuil

Le groupe CLAAS est en deuil

Helmut Claas est décédé le 5 janvier à l’âge de 94 ans. Ancien président du groupe allemand de machinisme agricole, il avait repris les tracteurs Renault en 2003.

Helmut Claas était né en 1926 à Harsewinkel, rappelle l’entreprise dans un communiqué. Ses parents, August et Paula Claas, dirigeaient ensemble la petite usine de machines agricoles, qui comptait 100 employés à l’époque (11 000 aujourd’hui). Après avoir passé son baccalauréat, Helmut suit une formation d’ajusteur-mécanicien. S’enchaînent alors des stages dans des entreprises de métallurgie suivis d’autres études pratiques dans le domaine de la fonderie. Après avoir suivi un cursus complémentaire d’études agricoles à Paris, il fut chargé de la mise en place et de la gestion d’une filiale de distribution CLAAS en France, aujourd’hui CLAAS France SAS, avant de rejoindre la branche parentale à Harsewinkel en 1958, au sein de laquelle il se concentre sur l’aspect technique des activités, sa spécialité.

Helmut Claas est nommé directeur en 1962, puis président du conseil de surveillance et du comité des actionnaires en 1996. C’est sous son ère que naquit la moissonneuse-batteuse Lexion, l’ensileuse Jaguar ou le gros tracteur Xerion. En 2003, CLAAS prend le contrôle de la totalité des affaires des tracteurs de Renault en France. L’internationalisation se poursuit avec la création et l’expansion de sites de production en Russie, aux États-Unis et en Chine. Tenant à ce que l’entreprise familiale se développe sans interruption, Helmut Claas avait très tôt veillé à ce que la génération suivante assume des responsabilités dans le groupe. Sa fille Cathrina Claas-Mühlhäuser, présidente du comité des actionnaires, conduit aujourd’hui le groupe.

(-)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)