FCO : du nouveau à l’exportation

Le délai après la vaccination raccourci à 10 jours dans le cadre des accords bilatéraux avec l’Italie ne pourra plus être utilisé à partir du 21 avril 2021, informe GDS France.

Dans le cadre de la prochaine entrée en vigueur de la Loi de santé animale (LSA) européenne, prévue le 21 avril 2021, les exigences relatives à la fièvre catarrhale ovine (FCO) concernant les échanges intra-européens de ruminants évoluent en vertu des règlements européens 688-2020 et 689-2020, avertit GDS France dans une note d’information du 7 janvier.

Dans le cas général, « l’envoi d’animaux depuis la France continentale vers n’importe quel Etat membre de l’UE sous couvert de vaccination peut se faire suivant deux modalités :

  • Vaccination contre les sérotypes 4 et 8 depuis au moins 60 jours

Les animaux (ayant l’âge minimal) doivent être valablement vaccinés contre les sérotypes 4 et 8 depuis au moins 60 jours avant leur départ vers l’Etat membre. Soit dans la majorité des cas au moins 81 jours à partir de la première injection de primo-vaccination pour un vaccin ayant deux injections à 21 jours d’intervalle. Il n’y a pas de délai dans le cadre d’un rappel annuel de vaccination. Le délai raccourci à 10 jours prévu actuellement dans le cadre des accords bilatéraux avec l’Italie ne pourra donc plus être utilisé le 21 avril 2021 (fin des accords bilatéraux). A ce jour, cette vaccination doit également concerner le sérotype 4 pour l’Italie et la Slovénie et le sérotype 8 pour la Belgique et la Suisse bien que « des évolutions pourraient avoir lieu sur ce point.

  • Vaccination effective (mise en place de l’immunité) + PCR négative

Les animaux doivent être vaccinés contre les sérotypes 4 et 8 et une PCR (dont le résultat doit être négatif) doit être réalisée au moins 14 jours après la mise en place de l’immunité vaccinale. Le délai de cette mise en place est précisé dans la notice du vaccin. Elle est généralement de 21 jours, ce qui fait un délai d’au moins 35 jours entre la dernière injection de primo-vaccination et le départ possible des animaux aux échanges, soit, dans la majorité des cas, au moins 56 jours à partir de la première injection de primo-vaccination pour un vaccin ayant deux injections à 21 jours d’intervalle. »

BC

Lisez également

Les Sommets d’Or 2021

Le Sommet de l’élevage 2021 se tiendra du 5 au 8 octobre sous le signe …