Un Herd Book Charolais ambitieux

Le Herd Book Charolais affiche son dynamisme dans un contexte économique difficile marqué par une forte décapitalisation du cheptel allaitant français. 

« Le Herd Book Charolais se trouve au tournant de son histoire », souligne l’organisme présidé par Sébastien Cluzel dans un communiqué de presse publié après son assemblée générale annuelle tenue fin octobre.  Ainsi, avec l’arrivée du nouveau règlement zootechnique européen (RZUE),  le HBC continue d’œuvrer pour conserver l’unité raciale avec un seul Livre Généalogique et défend la place des éleveurs au centre du dispositif de l’élevage.

La nouvelle équipe à la tête du HBC veut repenser le rôle de l’association en apportant des réponses fortes sur le volet offre de services.  Elle veut aller notamment à la conquête de nouveaux adhérents. Elle souhaite travailler à la refonte du livre généalogique, un enjeu clé pour la race. L’objectif étant de répondre aux attentes du consommateur pour garantir et poursuivre le rayonnement de la race Charolaise.

Côté chiffres, le HBC dit résister dans une tendance baissière globale. «  Le non-renouvellement des détenteurs de bovins au niveau national est multiplié par 2 depuis 3 ans.  La baisse des vaches allaitantes cotisantes est étroitement liée à la décapitalisation du troupeau allaitant français, décapitalisation très rapide ces 4 dernières années (- 250 000 vaches allaitantes entre janvier 2016 août 2020 soit -6,2%) ». Face à cette conjecture , le HBC résiste plutôt bien grâce sa volonté d’innovations. Il met en avant son dynamisme sur des dossiers tels que la digitalisation, les nouveaux services proposés aux adhérents, le déploiement d’éCow. Ce dernier permet de classer les vaches, au sein d’un troupeau, en fonction de toutes les performances économiques enregistrées depuis le début de leur carrière. Deux types d’indicateurs sont exprimés en fonction de la période considérée : une note éCow Carrière permettant de qualifiée la qualité de la production depuis le 1erveau et une note éCow Campagne qui prend en compte les performances sur une campagne.

Dans le même temps, le HBC travaille pour l’avenir en misant sur les succès de la génétique (+1% de conformation par an entre 2008 et 2015), et par un travail sur la diversité. L’une des convictions portées par le HBC est en effet le maintien d’une diversité au sein de la race pour répondre aux besoins des marchés. La conviction du HBC est de faire du Charolais un modèle durable écoresponsable, et pour ce faire facile à élever.

 

 

 

 

 

Lisez également

Pascal Le Brun président des coopératives laitières

Pascal Le Brun, producteur de lait dans le Calvados, a été élu, le 22 juin, …