Le maïs sera moins abondant cette année

Le maïs sera moins abondant cette année

Le ministère de l’agriculture anticipe une production de maïs-fourrage de 17,8 Mt cette année, en repli de 7 %.

« L’alternance de périodes de grandes chaleurs et d’orages violents sur certaines régions, ainsi que des pluies survenues localement au moment de la moisson, ont entamé le potentiel de rendement de la plupart des cultures en 2018, constate le ministère de l’agriculture dans sa publication mensuelle sur les grandes cultures mise en ligne le 7 août. Si le blé tendre accuse une baisse qui reste encore à affiner, le blé dur est particulièrement impacté ainsi que le colza. La baisse est nette pour le maïs et le tournesol mais se place dans ces deux cas après une année 2017 particulièrement prolifique. Pour les orges, la baisse de production est moins importante. »

Maïs : baisse du potentiel

« A deux mois du début de la récolte, le potentiel de rendement du maïs est estimé en forte baisse par rapport à 2017 : 90,3 q/ha contre 101 q/ha. La production de maïs-grain (y compris semences) est estimée à 13,1 millions de tonnes (-9,8 % sur un an et -11,2 % par rapport à la moyenne 2013-2017. La production de maïs-fourrage serait elle aussi en baisse de 7 % à 17,8 Mt », en raison d’un repli des surfaces (-1 % à 1,395 Mha) et du rendement moyen (- 6 % à 127,5 q/ha). « La répartition entre grain et fourrage est provisoire à ce stade de la campagne », précise le ministère.

A lire également :

54321
(0 votes. Average 0 of 5)