Dernières nouvelles

L’élevage plus résilient

Les productions animales échappent à la progression des défaillances d’entreprises observée dans le secteur végétal et dans l’économie française en général.

Le groupe Altares a dénombré 10 979 défaillances d’entreprises françaises au troisième trimestre 2023, soit un chiffre en progression de 22,7 % sur un an, mais aussi le plus faible depuis le début 2022. Ces défaillances se répartissent entre 7 883 liquidations judiciaires, 2 818 redressements judiciaires et 278 sauvegardes.

En élevage, 52 défaillances d’entreprises sont recensées au troisième trimestre 2023 (- 27,8 % sur un an), dont 27 liquidations et 25 redressements judiciaires. En productions végétales, les 84 défaillances (+ 15,1 %) se répartissement entre 39 liquidations, 43 redressements et 2 sauvegardes. « La situation est plus délicate dans les activités de soutien aux cultures et la culture de la vigne », note Altares.

BC

 

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.