Les AOP s’adaptent à la sécheresse

Les contraintes sont temporairement desserrées, de sorte à limiter les conséquences du manque de fourrage.

En raison d’un « épisode de sécheresse », les cahiers des charges d’une vingtaine d’appellations d’origine protégée (AOP) laitières – des fromages et un beurre – sont temporairement modifiés par autant d’arrêtés publiés les 28, 29, 30 octobre, 22 novembre et 1er décembre 2022.

Les aménagements portent essentiellement sur les règles d’alimentation des animaux et les durées minimales de pâturage sur l’année, plus rarement sur les règles de fabrication des fromages ou l’introduction dans les troupeaux de vaches ou de génisses nées et/ou élevées hors de l’aire géographique.

Sont concernées les AOP Abondance, Beaufort, Beurre Charentes-Poitou, Bleu d’Auvergne, Bleu de Gex, Bleu des Causses, Brocciu corse, Cantal, Comté, Fourme d’Ambert, Fourme de Montbrison, Laguiole, Mont d’Or, Morbier, Munster, Neufchâtel, Ossau-Iraty, Reblochon, Rigotte de Condrieu, Salers, Tome des Bauges.

BC

A télécharger :

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 4 nov. 2022)

Chiffres clés 2021 des AOP & IGP laitières (Cnaol, sept. 2022)

(Crédit photo : Cniel)

Lisez également

Les prairies se reprennent

La douceur des températures et le retour de la pluie ont permis de compenser en …