Dernières nouvelles

Les prairies proches de la normale

La pousse de l’herbe est repassée, en juillet, légèrement en dessous de la moyenne.

« Au 20 juillet 2023, la pousse cumulée des prairies permanentes est inférieure de 3 % à la moyenne observée sur la période de référence 1989-2018 », indique le ministère de l’agriculture dans sa publication Agreste mensuelle. « La production nationale atteint 67,5 % de la production annuelle attendue, soit 4 points de moins que la normale : elle était encore excédentaire de 5 points il y a deux mois. »

« Au niveau régional, la situation reste défavorable dans les régions méditerranéennes malgré quelques pluies en juin. Elle s’est fortement dégradée dans la moitié nord, en particulier dans le quart nord-est où la pluie a été insuffisante. Le Limousin, le nord de l’Occitanie et la partie centrale des Alpes ont bénéficié de pluies fréquentes, d’où une pousse excédentaire. Dans la moitié ouest, la situation s’est dégradée depuis début juin ; la pousse cumulée demeure cependant souvent proche de la normale. »

« Dans 10 % des régions fourragères (RF), la production d’herbe est fortement déficitaire (à plus de 25 %). La production est légèrement déficitaire (déficit compris entre 10 % et 25 %) dans plus d’une RF sur cinq, en particulier dans le quart nord-est. Une RF sur cinq est, à l’inverse, excédentaire, surtout sur les massifs montagneux de la moitié sud », précise encore le ministère de l’agriculture.

BC

Lisez également

La prudence des coop face à la com

La coopération laitière s’interroge sur les « prix planchers » et la perspective d’une loi Egalim 4.