Les usines Claas passent au vert

Le 21 avril, le groupe Claas réouvre ses usines d’Harsewinkel (Allemagne), du Mans (France) et de Törökszentmiklós (Hongrie).

Les usines Claas d’Harsewinkel (Allemagne), du Mans (France) et de Törökszentmiklós (Hongrie) reprennent leur activité à partir du 21 avril. Celle de Metz (Moselle) devrait suivre. Ces sites sont spécialisés dans la production en série de machines de récolte et de tracteurs.La direction de l’entreprise a réfléchi à la mise en place de mesures sanitaires permettant d’assurer la protection des salariés.  « Au cours de ces journées, nous pensons avant tout aux employés et aux pays qui ont été et sont encore particulièrement affectés par la pandémie. Aussi, nous nous réjouissons de pouvoir envoyer un signe d’espoir, en annonçant le redémarrage de la fabrication en série sur les quatre grands sites de production », explique Thomas Böck, président de la direction du groupe Claas.
Les restrictions sanitaires liées à la pandémie du Covid-19 avaient, à la mi-mars, engendré une interruption de la production de
plusieurs semaines sur les quatre sites.
Néanmoins, la situation demeure marquée par de fortes disparités à l’international. À Gaomi (Chine), la production a, à quelques exceptions près, repris normalement depuis plusieurs semaines déjà, alors que les sites d’Omaha (É.-U.), de Krasnodar (Russie) et de Paderborn, Dissen et Bad Saulgau (tous en Allemagne) n’ont été que temporairement affectés par la pandémie, voire pas du tout. Il en va autrement à Chandigarh (Inde), où la production est stoppée suite à des décisions politiques.

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …