Maïs : une « récolte prometteuse »

Les rendements du maïs grain et du maïs fourrage sont révisés à la hausse, celui du blé à la baisse.

« Si les pluies estivales ont altéré le rendement des céréales à paille, elles ont favorisé par ailleurs les récoltes de maïs, tournesol et betteraves industrielles », constate le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 12 octobre.

La production de maïs est estimée à 14,2 millions de tonnes (Mt) au 1er octobre, contre 13,3 Mt attendu au 1er septembre, « soit une augmentation de 4,3 % par rapport à 2020 (13,6 Mt). La météo pluvieuse et les prix élevés du maïs ont favorisé un transfert de surfaces initialement destinées au maïs ensilage vers le maïs grain, transfert estimé à 67 000 ha. Les pluies estivales ont été bénéfiques aux rendements, qui sont très bons sur l’ensemble des régions, à l’exception de la Bretagne. Le rendement national du maïs grain (hors semences) est ainsi revu à la hausse, à 98,1 q/ha (96,4 q/ha au 01/09), contre 82,7 q/ha en 2020. Celui du maïs fourrage est estimé à 135,3 q/ha (129,1 q/ha au 01/09) contre 116,5 q/ha en 2020. »

« La production de blé tendre est estimée au 01/10 à 35,2 Mt, soit une baisse de 0,9 Mt par rapport au chiffre du 01/09. Au niveau national, la récolte 2021 resterait néanmoins largement supérieure à la récolte 2020 (+ 20,8 %) et à la moyenne quinquennale 2016-2020 (+ 5,1 %). Le rendement moyen national est estimé à 71,3 q/ha (73,0 q/ha au 01/09), contre 68,5 q/ha en 2020. »

« La production nationale d’orges est estimée à 11,4 Mt au 01/10 : elle est révisée à la baisse de 0,3 Mt par rapport au 01/09. Elle augmenterait de 9,6 % par rapport à 2020 mais diminuerait de 1,4 % par rapport à la moyenne 2016-2020. La production serait de 8,1 Mt pour les orges d’hiver (- 0,23 Mt par rapport à l’estimation du 01/09) et de 3,3 Mt pour les orges de printemps (- 0,1 Mt). Les rendements d’orges sont ainsi revus à la baisse et sont estimés à 66,2 q/ha au 01/10 contre 68,0 q/ha au 01/09. Ils restent néanmoins supérieurs de 25,5 % par rapport à 2020. »

« Au 01/10, l’estimation de la production nationale de colza est stable par rapport au mois dernier (3,3 Mt) et reste donc équivalente à celle de 2020. Les surfaces diminuent de 11,7 % mais les rendements sont en hausse (+ 13,4 % par rapport à 2020). L’évolution des productions sur un an est toutefois très hétérogène selon les régions ».

« Au 01/10, la production de tournesol est estimée à 1,9 Mt, contre 1,7 Mt au 01/09. Son augmentation par rapport à 2020 est donc estimée à 18,1 % et à 37,0 % par rapport à la moyenne sur 5 ans. Comme pour le maïs et la betterave, le tournesol a bénéficié des pluies estivales et ses rendements sont excellents dans la quasi-totalité des régions. »

« La production de soja est estimée à 0,5 Mt au 01/10, soit une augmentation de 11,3 % par rapport à 2020 et de 13,8 % par rapport à la moyenne sur 5 ans. La diminution des surfaces (- 16,4 % par rapport à 2020) est contrebalancée par la hausse des rendements (+ 33,2 % par rapport à 2020). »

« La récolte 2021 de protéagineux est estimée à 0,9 Mt au 01/10, contre 1,0 Mt au 01/09 et 1,1 Mt au 01/08. Les cultures de pois et de fèverole ont en effet souffert des pluies estivales, avec des conséquences sur les rendements et la qualité. Elle reste néanmoins en hausse par rapport à 2020 (+ 18,4 %) et par rapport à la moyenne quinquennale 2016-2020 (+ 12,1 %). »

BC

A télécharger : Volume et qualité pour les orges fourragères 2021 (Arvalis, FranceAgriMer, 19 octobre 2021)

Lisez également

BouMatic rachète le danois SAC

BouMatic, spécialiste de la traite conventionnelle et des robots, a annoncé le rachat de SAC, un concurrent danois.