UE : repli des fabrications d’aliments

UE : repli des fabrications d’aliments

La production d’aliments composés pour bovins devrait diminuer davantage en Europe (-2,9%) qu’en France (-1,2%) cette année. Sont en cause la Covid-19 et les maladies animales.

La production européenne (UE à 27 + Royaume-Uni) d’aliments industriels pour animaux est estimée à 161,4 millions de tonnes (Mt) en 2020, en baisse de 2,2% par rapport à 2019, selon les données prévisionnelles fournies par les adhérents de la Fédération européenne des fabricants d’aliments composés (Fefac). « Les principales catégories d’aliments devraient diminuer, principalement en raison de l’impact indirect combiné de la Covid-19 affectant la demande des consommateurs de produits d’origine animale et des effets directs de la propagation des maladies animales (peste porcine africaine, grippe aviaire) », explique la Fefac dans un communiqué du 5 novembre.

« La production d’aliments pour bovins, estimée en baisse de 2,9% par rapport à l’année précédente, souffre le plus des mesures Covid-19 appliquées lors des 1e et 2e vagues, en particulier la fermeture du secteur de l’hôtellerie-restauration. La baisse de la demande pour les morceaux de viande plus chers, comme le veau, la viande fraîche et les produits laitiers à valeur ajoutée, a eu un impact sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Les agriculteurs ont réduit l’utilisation d’aliments composés dans leurs rations alimentaires afin de réduire la production de lait et de ralentir la croissance du bétail. Cela n’a été que partiellement compensé par une demande croissante en Europe de l’Est, où les conditions de sécheresse ont conduit à de mauvaises récoltes fourragères. »

En France, les coopératives de nutrition animale prévoient cette année une production d’aliments composés de 20,56 Mt (-1,5% par rapport à 2019), dont 2,795 Mt pour les vaches laitières (-1%), 1,237 Mt pour les autres bovins (-1,4%) et 1,318 Mt de mash (-6%).

BC

A lire également : L’aliment du bétail va renchérir (La coopération agricole, 4 novembre 2020)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)