Un premier aperçu des revenus 2019

Un prix du lait en hausse (+3,4%), stable pour les gros bovins et en chute pour les veaux (-8%) caractérisent l’année 2019, selon l’Insee.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a diffusé, le 17 décembre, le Compte prévisionnel de l’agriculture pour 2019. La valeur globale de la production diminue de 2%, tirée par le fort recul de celle de vin (-14%).

L’accroissement des charges conduit à une baisse de la valeur ajoutée de 5,6%, qui monte à 5,9% par actif du fait d’un nouveau repli de l’emploi agricole (-0,4%). Premier poste de dépenses en élevage, les aliments composés renchérissent de 3,5%, alors que le prix des tourteaux recule de 3,9%.

La production de lait est attendue en hausse de 0,1% en volume sur l’année 2019 et de 3,4% en prix (+3,5% en valeur), grâce à « une demande mondiale toujours dynamique, l’Europe profitant de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ».

La production de gros bovins diminue de 2,1% alors que les prix de marché restent stables. Rien de tel pour les veaux qui conjuguent baisse des volumes (-1,3%) et des prix (-8%).

Lait : + 4 000 € d’EBE en Normandie

L’Institut de l’élevage et les Chambres d’agriculture de Normandie ont cherché à évaluer l’impact de la conjoncture 2019 sur 4 systèmes laitiers normands. Les premières estimations montrent une légère augmentation des volumes (+2%) et des prix (+3,7%), en dépit de disparités entre les laiteries. Les produits viande sont globalement stables. Les canicules ont pu induire des achats de fourrages.

Cette année, « l’élevage laitier tire son épingle du jeu, porté par une conjoncture plus favorable. » L’excédent brut d’exploitation (EBE) progresse d’environ 4 000 € dans les quatre systèmes d’élevage examinés. Il atteint 35 300 € en lait spécialisé (400 000 l vendus), 40 900 € en lait + bœufs (450 000 l et 20 bœufs), 54 470 € en lait + jeunes bovins (500 000 l et 50 JB), et près de 85 000 € en lait polyculteur (800 000 l et 190 ha).

BC

A télécharger :

Coûts de production et prix de revient du lait (Cniel, 20 décembre 2019)

Quasi-stabilité sur un an des prix des produits agricoles (ministère de l’agriculture, 20 décembre 2019)

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …