Un Sommet de l’élevage plus laitier

Quelque 2 000 animaux, 1 500 exposants et 100 000 visiteurs sont attendus sur le salon auvergnat, du 3 au 6 octobre prochains.

Ce 32e Sommet de l’élevage proposera, entre autres, deux concours nationaux en races Limousine et Brune et un concours interrégional en race Montbéliarde. « 2023 sera d’ailleurs l’année qui accueillera le plus grand nombre de bovins laitiers dans l’histoire du Sommet avec la présence de 532 vaches laitières, soit 100 de plus qu’en 2022 », précisent les organisateurs. En outre, le salon de Cournon-d’Auvergne (Puy-de-Dôme) accueillera des dizaines de conférences en lien avec la production de fourrage, l’alimentation des bovins, le bien-être animal, la méthanisation, l’agrivoltaïsme, le salariat, la réforme des retraites, etc. Sans oublier l’innovation avec les « Sommets d’Or », la Géorgie en pays invité d’honneur (après la Mongolie en 2022), et la durabilité de l’élevage, présentée comme « le fil rouge du Sommet 2023 ».

450 Limousines

« Pour la quatrième fois de son histoire, la race Limousine profitera de l’événement pour y organiser son concours national annuel. Réparti en quatre demi-journées, le National est un événement très attendu par les éleveurs limousins, français et étrangers. Plus grand rassemblement mondial de la race, il réunit tous les passionnés de la Limousine. En moyenne, près de 140 élevages en provenance de toute la France participent à ce concours. Durant quatre jours, près de 450 animaux, parmi les meilleurs représentants de la génétique limousine française, se confronteront sur le prestigieux ring du Zénith d’Auvergne. Une vente aux enchères d’animaux reproducteurs d’élite, organisée par Interlim Génétique Service, viendra conclure la journée du jeudi 5 octobre 2023. »

150 Brunes

« Pour la seconde fois, la race Brune a choisi de tenir son prochain National au Sommet de l’élevage. Les éleveurs Bruns de toute la France seront mobilisés pour ce concours national. Plus de 150 animaux sont attendus en provenance de Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Hauts-de-France. L’occasion de fédérer les éleveurs et de promouvoir de façon visible la race Brune en France et au-delà. Lors de ce National, l’accent sera mis sur l’accueil des partenaires étrangers pour développer les échanges et exportations. En parallèle, l’organisme de sélection Brune Génétique Service (BGS) organisera un National Brown Swiss Tour. Un voyage de trois jours ouvert à tous, délégations étrangères comme visiteurs français, sur inscription, pour découvrir tous les atouts de la Brune, troisième race laitière mondiale en termes d’effectifs au contrôle laitier. Point d’orgue de ce concours national au Sommet, la vente aux enchères de génisses qui draine chaque année un large panel d’éleveurs venus acquérir le meilleur de la génétique Brune. »

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 16 août 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 12 juillet 2023)

Conjoncture laitière de montagne (Cniel, 6 juillet 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 5 juillet 2023)

Haro sur le bovin ! (Chambres d’agriculture France, 4 juillet 2023)

Conjoncture des viandes rouges (FranceAgriMer, 4 juillet 2023)

Note de conjoncture lait de vache (FranceAgriMer, 4 juillet 2023)

Conjoncture de la filière laitière bio (Cniel, 30 juin 2023)

Lisez également

La Coordination rurale du Gers à l’assaut de l’usine Danone

Mardi 20 février 2024, les militants de la Coordination Rurale (CR) du Gers et des Hautes-Pyrénées ont mené une action devant l'usine Danone à Villecomtal-sur-Arros (Gers).