Une moisson abondante

La production de blé tendre progresse de 25% au niveau national, et davantage encore dans le Centre Ouest.

Le ministère de l’agriculture a rendu publiques, le 4 août, ses prévisions de récoltes des grandes cultures en 2021, marquées par une très forte hausse annuelle des productions de céréales à paille. Un bémol toutefois : « si les quantités retrouvent un bon niveau, les inquiétudes se portent sur la qualité des grains, affectée par une forte humidité ».

« La production de blé tendre est estimée à 36,7 millions de tonnes (+25,8 % par rapport à 2020 et +10,0 % par rapport à la moyenne 2016-2020). L’estimation du début août est donc revue en baisse de 0,4 Mt sur les chiffres de juillet. Les régions de l’ouest, très impactées l’an dernier par la baisse de la production, voient leur récolte rebondir nettement : Poitou-Charentes (+63,6% sur un an), Pays de la Loire (+55,6%) ou encore Bretagne (+21,6%). Le rendement est révisé à 74,2 q/ha (75,1 q/ha au 1er juillet), supérieur de 7,8% à la moyenne quinquennale 2016-2020. Les surfaces de blé tendre (…) sont estimées à 4,942 millions d’hectares et augmentent de 16,0% par rapport à 2020 et de 2% par rapport aux surfaces moyennes 2016-2020. »

« La production d’orges atteindrait 11,7 Mt, en augmentation de 12,2% par rapport à 2020 et de 1,0% par rapport à la moyenne 2016-2020. Les surfaces sont en baisse de 12,4% à 1,727 million d’hectares mais le rendement est estimé à 67,7 q/ha, en forte progression sur les 52,6 q/ha de 2020. Les surfaces d’orges de printemps sont en nette baisse à 538 000 hectares, représentant environ 31% de la sole totale d’orges en 2021 contre environ 40% en 2020. »

« Au 1er août 2021, la récolte de colza est estimée à 3,2 Mt contre 3,3 Mt en 2020 (-2,1 % sur un an et -26,3 % par rapport à la moyenne 2016-2020). L’évolution à la baisse de la production s’explique par la baisse des surfaces qui passent en dessous du million d’hectares à 977 000 ha. Le rendement atteint 33 q/ha, en hausse de 11,6% sur un an. »

« La production de tournesol est estimée à 1,72 Mt (+7,8% en un an et +24,5% sur la moyenne 2016-2020), en raison d’une nette amélioration du rendement qui atteindrait 25,0 q/ha contre 20,5 q/ha l’an dernier et malgré un recul important des surfaces (690 000 ha en 2021 contre 778 000 ha en 2020). Ces données sont susceptibles d’être révisées lorsque la moisson aura commencé », précise le ministère.

BC

A lire également : Stabilité attendue de la production de maïs fourrage (4 août 2021)

A télécharger :

Conjoncture mensuelle grandes cultures (FranceAgriMer, 27 août 2021)

Les aides Pac à la surface 2021 (ministère de l’agriculture, 28 juillet 2021)

Retour sur la campagne 2020-2021 (ministère de l’agriculture, juillet 2021)

Valeurs vénales des terres en 2020 (ministère de l’agriculture, 3 août 2021)

Lisez également

Le lait bio « n’est pas en crise »

Si « l’offre est momentanément supérieure à la demande, rien ne laisse penser qu’un palier de …