Hausse éclair du prix des fromages

Hausse éclair du prix des fromages

La Nouvelle-Zélande et l’Australie ont moins de volumes à exporter.

L’Indice FAO (1) des prix des produits laitiers a augmenté de 4,6% entre janvier et février 2020. « Il s’agit de la quatrième augmentation mensuelle consécutive de l’indice, dont la valeur est à présent supérieure de 9,0% à sa valeur au même mois de l’année dernière », précise la FAO dans une publication en date du 5 mars 2020.

« En février, les cours du fromage ont connu une hausse de pas moins de 10,6% favorisée par le resserrement des disponibilités à l’exportation en Nouvelle-Zélande, du fait de la baisse de la production saisonnière de lait, et accentuée par la diminution des disponibilités exportables en Australie qui s’explique par une production de lait inférieure à la moyenne durant la campagne 2019-2020. En revanche, les cours du lait écrémé en poudre et du lait entier en poudre ont diminué à la suite d’un recul des achats en Chine (premier importateur mondial de lait en poudre) imputable aux retards observés dans la manutention des marchandises dans les ports en raison de la propagation du coronavirus », analyse la FAO.

BC

(1) Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

A lire également : Covid-2019 plane sur les marchés (3 mars 2020)

A télécharger : Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 6 mars 2020)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)