Covid-19 plane sur les marchés

La pandémie contrarie la « tendance haussière des prix », observe l’interprofession laitière (Cniel).

« Le marché des produits laitiers présente depuis plusieurs mois un équilibre tendu entre une offre relativement limitée et une demande internationale soutenue », résume Benoît Rouyer, agroéconomiste au Cniel, dans sa vidéo mensuelle de conjoncture. « Cette situation favorable à une tendance haussière des prix est actuellement un peu perturbée par l’épidémie de coronavirus qui sévit en Chine, le principal importateur mondial de produits laitiers. Les mesures prises pour enrayer la propagation freinent la consommation et la distribution de produits importés en Chine. Les perspectives internationales du marché des produits laitiers dans les mois à venir dépendront donc pour partie du temps qui sera nécessaire au marché chinois pour retrouver un fonctionnement normal. »

Dans l’immédiat, « la tendance à la hausse des prix de la poudre de lait s’est interrompue à la suite de la crise du coronavirus qui perturbe les flux logistiques à destination et à l’intérieur de la Chine. Dans le même temps, le prix du beurre s’est lui aussi stabilisé depuis quatre mois après une longue période de baisse entamée au printemps 2018. »

La collecte est restée peu dynamique dans les principaux bassins exportateurs laitiers en 2019 : +0,4% dans l’UE (-0,2% en France, -0,1% en Allemagne), +0,3% aux Etats-Unis, -0,7% en Nouvelle-Zélande.

BC

A télécharger :

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 6 mars 2020)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 26 février 2020)

La collecte 2019 en Europe (DG Agri, 20 février 2020)

A lire également :

Hausse éclair des prix mondiaux des fromages (6 mars 2020)

Lisez également

Joz rachète Fullwood Milking

La société néerlandaise Joz, spécialiste du traitement des fumiers et lisiers et autres équipements d’alimentation, …