La conjoncture laitière reste porteuse

La conjoncture laitière reste porteuse

Le ralentissement de la collecte aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande devrait favoriser les exportations et les prix des produits laitiers européens, estime le Cniel.

« Les prix des produits laitiers industriels devraient augmenter au cours des prochains mois car la production s’avère peu dynamique dans les principaux bassins exportateurs mondiaux », constate Benoît Rouyer (notre photo), agro-économiste au Cniel, dans sa vidéo mensuelle mise en ligne le 28 mai. Si le prix du beurre baisse régulièrement, tout en restant à un bon niveau (près de 4 500 €/t), la poudre de lait écrémé atteint désormais 2 100 €/t, soit 400 €/t de plus que le prix d’intervention.

« En Europe, la collecte augmente à nouveau depuis le mois de mars mais elle marque le pas aux Etats-Unis et elle baisse de façon soutenue en Nouvelle-Zélande ». En France, « la collecte a baissé de 2,2% sur les trois premiers mois de l’année 2019 mais elle tend, depuis quelques semaines, à retrouver son niveau de l’année précédente ».

« Les perspectives sur le marché mondial au cours des prochains mois sont plutôt favorables pour les produits laitiers européens. Les moindres disponibilités de nos concurrents devraient dynamiser les exportations européennes et orienter à la hausse les prix des produits laitiers industriels. Les incertitudes liées au Brexit noircissent certes un peu ce tableau d’ensemble mais l’année 2019 se présente globalement dans un contexte d’offre et de demande beaucoup plus favorable qu’en 2018 », conclut Benoît Rouyer.

Le prix du lait s’oriente à la hausse 

En glissement annuel, le prix du lait à la production a progressé en France de 2,3% en février 2019, 6,6% en mars 2019 et 6,9% en avril 2019, montre la publication mensuelle sur les prix des produits agricoles mise en ligne le 29 mai par le ministère de l’agriculture. Les hausses atteignent 4%, 7,8% et 8% respectivement par rapport à la moyenne quinquennale.

BC

A lire également :

Le recul de la collecte soutient les prix (ministère de l’agriculture, 28 mai 2019)

Compétitivité comparée des exploitations laitières françaises et allemandes (CEP, 28 mai 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)