« Gènes Diffusion se projette vers l’avenir »

Le groupe affiche de « bons résultats » pour 2020, de nature à « renforcer son indépendance et sa pérennité ».

« Le mois de juin a permis au groupe Gènes Diffusion de tenir ses différentes assemblées générales et de présenter à ses associés les résultats de l’exercice 2020 ainsi que les perspectives pour 2021. Ce fut également l’occasion pour les coopératives du périmètre du groupe Gènes Diffusion de reconduire l’équipe en place à la gouvernance », annonce un communiqué du 29 juin 2021.

« Malgré un contexte sanitaire contraignant, la performance économique du groupe est au rendez-vous pour l’année 2020. En effet, en progression de 2,4 %, le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 75,6 millions d’euros et, dans le même temps, le résultat net consolidé atteint 1,7 million d’euros. Ces bons résultats s’expliquent par un accroissement du résultat d’exploitation, lié aux performances en progression de nombreuses activités, en France comme à l’international, combiné à une maîtrise des charges sur l’exercice. Selon Alain Guillaume , président de l’Union Gènes Diffusion, et Claude Grenier, directeur de Gènes Diffusion, « 2020 a été une belle année, et offre des perspectives prometteuses à notre groupe coopératif ».

Holstein haute performance

En bovin, « l’agrément en 2020 de l’organisme de sélection (OS) Gènes Diffusion en race Holstein offre un nouvel élan en matière de sélection génétique. Aujourd’hui, avec au total 2,15 millions de vaches inscrites dans son livre généalogique, l’OS Gènes Diffusion est plus que jamais en ordre de marche ! », souligne le président. Autre projet ambitieux pour Gènes Diffusion : le lancement en début d’année 2021 du programme GHP : Génétique Haute Performance. Basée sur l’étude du microbiote, cette innovation sans précédent est en passe de révolutionner le progrès génétique en élevage Holstein, en proposant une offre génétique 100 % adaptée au contexte spécifique de chaque élevage. »

« Ces projets innovants tournés vers l’avenir vont assurément permettre au groupe Gènes Diffusion de renforcer son indépendance et sa pérennité, dans l’intérêt général des éleveurs et de la filière », conclut le communiqué.

BC

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …