IBR : d’une prophylaxie l’autre

Un arrêté du 5 novembre 2021 fixe les mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR).

Ce texte, publié le 14 novembre 2021 au Journal officiel, met en cohérence les prescriptions nationales avec le droit européen suite à la reconnaissance du programme français d’éradication de l’IBR, en novembre 2020, par la Commission européenne. Il abroge l’arrêté du 31 mai 2016 fixant les mesures de lutte contre l’IBR à compter du 1er mai 2022. La liste des laboratoires agréés pour l’IBR est consultable à cette adresse : https://agriculture.gouv.fr/laboratoires-agrees-et-methodes-officielles-en-sante-animale

Le nouvel arrêté, dans son article 22, permet de continuer à mettre en œuvre les mesures de surveillance telles que prévues par l’arrêté modifié du 31 mai 2016 sur décision du préfet de département. Les mesures de police aux mouvements et les mesures de lutte prévues par le présent arrêté s’appliquent sans transition. L’arrêté de 2016 sera abrogé à compter du 1er mai 2022, précise encore le ministère de l’agriculture.

La prophylaxie de l’IBR a pour objet l’acquisition et le maintien de la qualification indemne des troupeaux de bovins. Elle est obligatoire sur l’ensemble du territoire national pour tous les troupeaux de bovins, rappelle le nouvel arrêté.

BC

A télécharger : Circulaire IBR du 21 janvier 2022 (ministère de l’agriculture)

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …