La collecte peu dynamique en mai

La collecte peu dynamique en mai

En hausse au début avril, la collecte s’est, depuis, orientée à la baisse. Le prix du lait a reculé en mars mais il reste en légère progression (+2,5%) sur un an.

La collecte de lait de vache a diminué de 1,6% au cours de la première semaine de mai (-1% sur un an), indique la note hebdomadaire de FranceAgriMer du 17 mai. Elle s’est à nouveau repliée de 0,9% la deuxième semaine de mai (-0,4% sur un an), selon FranceAgriMer. Un retour à la baisse de la collecte s’était fait jour durant la 2e semaine d’avril (-0,2% sur un an), avant de se confirmer les deux semaines suivantes (-1,1% puis -0,7%). En mars 2019, la collecte avait diminué de 0,8% sur un an, indique le ministère de l’agriculture dans une publication du 15 mai.

Le prix moyen du lait en France en mars 2019 s’est établi à 358,8 €/1000 l, indique FranceAgriMer. C’est 3,3% de moins qu’en février, mais 2,51% de plus qu’en mars 2018 (+8,8 €/1000 l). Dans l’Union européenne, le prix moyen du lait est revenu à 344 €/t en mars 2019 (-1,6% sur un mois), montre le tableau de bord de la Commission du 16 mai. Selon la même source, le prix de l’aliment dans l’UE s’est orienté à la baisse (-1,6% sur un mois la 2e semaine de mai) alors que celui de l’énergie augmentait de 0,5%.

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)