Les ensilages ont débuté depuis la mi-août

Voire quelques jours auparavant dans les zones de stress hydrique critique.

L’Institut du végétal (Arvalis) a publié, le 5 août, sa troisième carte des dates prévisionnelles de début des récoltes de maïs fourrage. Le démarrage des chantiers est « prévu vers le 16 août » dans les régions les plus précoces, « en conditions d’alimentation en eau proches de la normale ». Dans les zones de stress hydrique « les plus critiques, les chantiers d’ensilage pourraient débuter dans quelques jours ». La carte précédente (établie le 22 juillet) situait le début des récoltes vers le 20 août.

« Dans certaines régions (Hauts-de-France, Haute-Normandie, Bourgogne-Franche-Comté, Lorraine, Rhône-Alpes), le manque de pluie constaté depuis début juillet a provoqué des stress hydriques importants, notamment dans les sols les moins profonds. Sur ces maïs, la partie tiges + feuilles se dessèche et la production de grains peut être très affectée. La décision d’ensiler est parfois délicate à prendre », souligne Arvalis en renvoyant aux recommandations disponibles sur son site internet.

BC

A visionner : Observer les grains pour anticiper la date de récolte (Arvalis)

A télécharger :

Effet de la présentation de l’ensilage de maïs sur les performances des vaches laitières (Idele, juin 2020)

Sécheresse marquée en juillet 2020 (ministère de l’agriculture, 7 août 2020)

Lisez également

Stress thermique : les atouts du monitoring

En charge du monitoring des vaches et notamment des outils développés par Medria, Jean Tourneux travaille pour le groupe Seenergi en Vendée et en Charente-Maritime. Grâce aux données collectées par ces outils, il a pu constater les effets de la chaleur sur la rumination et l’ingestion. Les résultats sont très parlants.