Les intrants un peu moins chers

Si les aliments pour animaux restent plus chers qu’il y a un an, l’énergie et les engrais sont meilleur marché.

En avril 2023, le prix d’achat des intrants a continué de baisser sur un mois (-2,2% par rapport à mars, après -1,1% en mars par rapport à février), indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 16 juin. « En glissement annuel, le prix des intrants en avril reste cependant très élevé, supérieur de 24,6% à la moyenne 2018-2022 mais inférieur de 1% au prix d’avril 2022. »

« Après avoir atteint un niveau record en octobre 2022, le prix des engrais et des amendements a nettement baissé (-26,8% entre octobre 2022 et avril 2023, et -7% entre mars et avril 2023). Les tensions sur les marchés des engrais s’atténuent en effet progressivement, grâce à la forte baisse du prix du gaz due notamment à l’utilisation conséquente de gaz naturel liquéfié en Europe. Sur un an, le prix des engrais revient aux niveaux observés au début de la guerre en Ukraine (-22,6% par rapport à avril 2022) mais reste élevé (+38,8% par rapport à la moyenne 2018-2022). »

« Le prix de l’énergie et des lubrifiants baisse nettement sur un mois (-4,1% par rapport à mars) et sur un an (-6,5%). »

« En avril 2023, le prix des aliments pour animaux baisse sur un mois (-1,8%), mais reste toujours plus élevé qu’il y a un an (+6,4%), en lien avec la hausse du prix des céréales et des oléagineux. Le prix des aliments composés augmente de 7,3% sur un an, en particulier celui des aliments pour porcins (+6,5%), celui des aliments pour volailles (+8,5%) et celui des aliments pour vaches laitières (+7,7%). »

« Sur un an, le prix des intrants progresse nettement en avril 2023 pour les exploitations de volailles (+5,3%) et de porcins (+4,4 %), alors qu’il baisse notamment pour celles de céréales et oléo-protéagineux (-7,4%) », constate encore le ministère de l’agriculture. L’élevage bovin retrouve quasiment les prix d’intrants d’il y a un an : +0,2% en lait, -0,6% en viande.

BC

A lire également : + 30 % en trois ans pour les agroéquipements (26 mai 2023)

A téléchargerLes prix agricoles décélèrent (ministère de l’agriculture, 30 juin 2023)

Lisez également

5 €/1000 l pour le bas-carbone

Sodiaal met en place une prime et des fermes pilotes pour améliorer le bilan carbone des élevages.