Les prix agricoles au top jusqu’en 2024

La Banque Mondiale prévoit de substantielles hausses des prix du blé (+ 43 %) et du maïs (+ 16 %) en 2022, avant un repli de moindre ampleur en 2023 (- 16 % et – 10 % respectivement).

« La guerre en Ukraine a provoqué un choc majeur sur les marchés des produits de base et modifié la physionomie des échanges, de la production et de la consommation dans le monde », constate la Banque Mondiale dans un nouveau rapport (1). En conséquence, « les prix vont se maintenir à des niveaux historiquement élevés jusqu’à la fin de 2024 ».

« Les prix de l’énergie vont probablement grimper de plus de 50 % en 2022 avant de baisser en 2023 et 2024. Quant à ceux des biens non énergétiques, notamment les produits agricoles et les métaux, ils devraient augmenter de près de 20 % en 2022, puis diminuer également au cours des années suivantes. Cependant, les prix des produits de base devraient rester bien supérieurs à la moyenne des cinq dernières années et, en cas de guerre prolongée ou de nouvelles sanctions contre la Russie, ils pourraient devenir encore plus élevés et plus volatils que ce qui est actuellement prévu. »

« Selon les prévisions, les cours du blé devraient augmenter de plus de 40 % et atteindre un niveau record en valeur nominale cette année, ce qui pénalisera les économies en développement qui dépendent des importations de blé, notamment en provenance de Russie et d’Ukraine. » De plus, « la forte hausse des prix des intrants tels que l’énergie et les engrais pourrait provoquer une baisse de la production alimentaire, notamment dans les économies en développement. L’utilisation réduite d’intrants pèsera sur la production et la qualité des aliments, ce qui affectera les disponibilités alimentaires, les revenus des populations rurales et les moyens de subsistance des pauvres », prévoit encore la Banque Mondiale.

BC

(1) Commodity markets outlook Banque Mondiale, 26 avril 2022

A télécharger :

Performances à l’export de l’agroalimentaire français (FranceAgriMer, mai 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 11 mai 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 4 mai 2022)

Conjoncture mensuelle des grandes cultures (FranceAgriMer, 3 mai 2022)

Conjoncture mensuelle du lait de vache (FranceAgriMer, 2 mai 2022)

Conjoncture mensuelle des viandes rouges (FranceAgriMer, 2 mai 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …