Plus de 125 q/ha en maïs fourrage

La production 2023, estimée à 15,8 Mt, se situe dans la moyenne quinquennale.

Le ministère de l’agriculture vient de réévaluer, dans ses prévisions du 10 octobre pour les cultures d’automne, le rendement du maïs fourrage 2023 : il atteindrait 125,8 q/ha (+ 17,8 % et + 5,2 % par rapport à 2022 et à la moyenne 2018-2022). L’estimation au 1er septembre faisait état d’un rendement de 124 q/ha. La production est désormais évaluée à 15,8 Mt (15,3 Mt au 1er septembre), en forte hausse par rapport à 2022 (+ 15,1 %) et en légère baisse par rapport à la moyenne 2018-2022 (- 0,8 %).

« Alors que la récolte est en cours, la production de maïs grain (y compris semences) est sensiblement révisée à la hausse, à 12,1 Mt. Elle serait ainsi en hausse par rapport à la très faible récolte 2022 (+ 10,7 %) mais en nette diminution par rapport à la moyenne 2018-2022 (- 9,1 %). Le rendement du maïs grain (hors semences) est réévalué à 95,7 q/ha (+ 21,8 % par rapport à 2022) à la faveur des bonnes conditions de cultures observées depuis la mi-juillet. Il augmente par rapport à la moyenne 2018-2022 dans presque toutes les régions, à l’exception de la Normandie (- 1,5 %) et de la Bretagne (- 0,5 %). Le rendement du maïs irrigué serait de 114,6 q/ha et de 87,2 q/ha pour le non-irrigué », précise encore le ministère de l’agriculture.

BC

A télécharger :

Bilans céréaliers prévisionnels 2023-2024 (FranceAgriMer, 11 oct. 2023)

Qualité des triticales 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des orges fourragères 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des blés 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, septembre 2023)

Coût des opérations culturales 2023 (Chambres d’agriculture, août 2023)

Lisez également

Lactalis poursuit son développement

Le chiffre d’affaires (29,5 Md€) et le résultat net (428 M€) ont légèrement progressé en 2023.