Sanders va soutenir les éleveurs

Le fabricant d’aliments va proposer un « dispositif d’aides exceptionnelles » doté de 6 millions d’euros.

Le groupe agroindustriel Avril (Sofiprotéol, Saipol, Lesieur, Sanders, etc.) a dévoilé, le 14 avril, des résultats financiers 2021 « satisfaisants dans un contexte perturbé par la crise sanitaire et les tensions sur les matières premières ». Le chiffre d’affaires atteint 6,85 Mds€ (+19%), le résultat net part du groupe 150 M€ (+155%), les investissements industriels 168 M€ (+29%). Le bilan est plus mitigé au sein du domaine Solutions pour l’Agriculture qui réunit les filiales Sanders (nutrition animale), MiXscience (spécialités animales), Terrial (fertilisation) et Feed Alliance (achat de matières premières). Dans ce secteur, une « performance en net retrait confirme les difficultés du secteur de l’élevage », souligne un communiqué.

« Leader français de la nutrition animale, Sanders a été très sévèrement impacté par la flambée des prix des matières premières et par l’incapacité à répercuter la totalité de ces hausses auprès des éleveurs partenaires, déjà fragilisés par des situations économiques précaires et pour qui la multiplication des épizooties a considérablement aggravé les difficultés. » Néanmoins, « Avril a souhaité témoigner son soutien aux éleveurs français. A compter du 1er juillet 2022, le Groupe, via sa filiale Sanders, proposera un dispositif d’aides exceptionnelles, à hauteur de 6 millions d’euros, en vue de soutenir l’installation de nouveaux éleveurs et la transmission des élevages, accompagner la modernisation et la durabilité des élevages, et enfin, optimiser l’accès à la protéine dans la nutrition animale. »

Coup d’accélérateur sur le tournesol

En outre, « Avril envisage de nouveaux développements industriels. Avec sa filiale Saipol, le Groupe ambitionne d’augmenter ses capacités de trituration de graines de tournesol en France afin d’accroître son indépendance en huiles et en tourteaux de tournesol ainsi que celle de ses clients. En transformant plus d’un million de tonnes de graines de tournesol, c’est plus de 50% de la production agricole française de tournesol qui serait ainsi valorisée par le Groupe. Ce projet accompagnerait également, auprès du monde agricole, l’essor de cette culture dont les surfaces sont anticipées à la hausse avec un objectif de 900 000 ha (+30% vs 2021). »

BC

A télécharger :

L’aliment bovin en baisse de 5,2 % en février 2022 (Snia-LCA, 28 avril 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 20 avril 2022)

Engagements de l’agroalimentaire et de la distribution dans le contexte de guerre en Ukraine (31 mars 2022)

Lisez également

Joz rachète Fullwood Milking

La société néerlandaise Joz, spécialiste du traitement des fumiers et lisiers et autres équipements d’alimentation, …