« S’attendre à une baisse du prix du lait »

Gérard You, responsable de l’économie des filières à l’Institut de l’élevage, a fait le point sur le marché laitier, le 2 avril devant la presse. Il envisage un retour aux prix de 2019.

Suite à la crise du coronavirus, qui perturbe les flux commerciaux de produits laitiers en France comme à l’exportation, « la cotation Atla de la poudre de lait écrémé a perdu 440 €/t en quatre semaines pour revenir à 2 200 €/t. Si cette tendance se poursuit, on pourrait revenir au prix d’intervention d’ici à un mois. Le prix du beurre vrac (cube de 25 kg) diminue et se situe en dessous de son niveau des années précédentes (3 500 €/t en mars dans l’UE). Au final, la valorisation beurre-poudre a perdu 50 €/1000 l en un mois, pour revenir à environ 270 €/1000 l durant la dernière semaine de mars (elle était tombée à 170-180 €/1000 l en 2015). On peut craindre une dégradation des prix du lait dans les mois qui viennent. Ils devraient revenir à leur niveau de 2019 », explique en substance Gérard You. Il signale que plusieurs entreprises ont déjà annoncé, pour le deuxième trimestre 2020, des baisses de 20 à 30 €/1000 l qui ramènent les prix de base dans une fourchette de 315 à 335 €/1000 l. A l’inverse, la filière du comté a décidé une diminution de 8 % des livraisons de lait et des fabrications de fromages, « de sorte à maintenir les prix ».

L’ampleur du repli attendu au printemps dépendra, selon l’économiste, de la volonté de la filière (distribution et transformation) de « sanctuariser » – dans l’esprit des Etats généraux de l’alimentation – le marché des produits laitiers de grande consommation vendus en France (environ la moitié de la collecte), de l’ampleur de la dépréciation des « laits commodités », et du lissage de la collecte printanière demandé par le Cniel. « Plus la filière contraindra la production, moins les volumes en excédent pèseront sur les prix. Le pire n’est pas certain mais on entre dans une période délicate pour la France et pour l’Europe. »

BC

A télécharger : Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 3 avril 2020)

 

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …