Lait : le Cniel met 10 M€ sur la table

L’interprofession laitière (Cniel) vise une baisse de 2 à 5 % sur un an de la collecte en avril.

« Face à la gravité de la situation, nous souhaitons déployer des mesures interprofessionnelles permettant le lissage de la production de lait », réaffirme le Cniel dans une lettre ouverte du 31 mars 2020. « Dans cette perspective, l’interprofession demande à la Commission européenne l’autorisation de mettre en place pour le mois d’avril un fonds de solidarité exceptionnel de 10 millions d’euros (trésorerie Cniel) qui pourra indemniser tout éleveur dans son effort de limitation de production. Cette aide se calculerait sur la totalité du volume non produit, pour une baisse de 2 à 5 % – sur la base de la production d’avril 2019 – et pour un prix du lait fixé à hauteur de 320 € maximum les 1 000 litres. » – voir ici la notice de fonctionnement du dispositif.

Stockage privé et promotion

« Nous réitérons également l’urgence de débloquer au niveau européen les aides au stockage privé de fromages, beurres et poudres.  Enfin, nous appelons les pouvoirs publics français à appuyer nos demandes au niveau communautaire et à renforcer les dispositifs d’accompagnement des entreprises en difficulté. Au niveau territorial, des demandes d’accompagnement spécifiques – notamment auprès des Conseils régionaux – sont portées par les Criel. »

« Le Cniel prépare par ailleurs un plan de communication pour encourager la consommation des produits laitiers – notamment les fromages de tradition – dont les AOP, auprès des consommateurs, dans ce contexte de profondes mutations des comportements d’achat et des circuits de distribution. »

BC

A visionner : vidéos explicatives du lissage du pic de production (Cniel, 15 avril 2020)

Lisez également

BouMatic rachète le danois SAC

BouMatic, spécialiste de la traite conventionnelle et des robots, a annoncé le rachat de SAC, un concurrent danois.