30 €/ha de plus pour la bio

Les derniers arbitrages sur la Pac 2023 vont dans le bon sens, selon la FNAB.

Les ultimes décisions ministérielles sur le plan stratégique national (PSN) présentées à la profession agricole le 1er juillet retiennent « la création d’un 3e niveau dédié à l’agriculture biologique dans l’éco-régime et une différence de 30 €/ha/an avec le niveau 2. Le CSO (1) reconnaît que les avantages environnementaux et sociaux des certifications bio et HVE ne sont pas comparables », écrit la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) dans un communiqué du 1er juillet.

« Avec l’augmentation du crédit d’impôt à partir de 2023, les paysans bio voient arriver une Pac qui va compenser un peu ce qui a été perdu en 2017. Nous nous satisfaisons des résultats de ces récentes négociations, ce gouvernement ayant davantage fait preuve de clairvoyance et d’écoute que le précédent. Nous serons attentifs à travailler avec les services du ministère pour s’assurer qu’aucune ferme bio ne soit laissée au bord du chemin », conclut la Fnab.

BC

(1) Conseil supérieur d’orientation et de coordination de l’économie agricole et alimentaire

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …