Dernières nouvelles

425,67 €/1000 l chez Lactalis

Faute d’accord avec l’Unell, le prix de base au mois de juillet sera égal à la moyenne des trois derniers mois.

« La dernière phase de négociations entre Lactalis France et l’organisation de producteurs Unell n’a pas permis de s’accorder sur un prix du lait pour juillet et août », informe le groupe laitier dans un communiqué du 10 juillet. « Malgré un prix en hausse en 2023 par rapport à 2022 (+ 7,1 % sur les sept premiers mois), l’Unell a décidé de mettre en œuvre la clause de sauvegarde prévue dans l’accord-cadre. Celle-ci ouvre une période de discussion et de concertation qui a vocation à définir ensemble les variables d’ajustements de la clause de prix prévue à l’article 6. »

« Dans un contexte international défavorable, Lactalis a proposé à l’organisation de producteurs Unell une valorisation de 15 € supplémentaire sur le prix issu de la formule contractuelle. En raison de l’effondrement des marchés internationaux et malgré la hausse de 21 % la part des PGC France dans notre formule de prix, l’application de la formule contractuelle Lactalis/Unell définit actuellement un prix du lait à 401 €/1000 l sur le bimestre. Le marché beurre-poudre international subit, en effet, une forte érosion des prix, qui ont été pratiquement divisés par deux en un an. Cette conjoncture difficile favorise, par ailleurs, l’attentisme des marchés qui peineront à redémarrer. »

Lactalis entre Egalim et inflation

« Dans ce climat économique incertain, Lactalis avait fait le choix d’une stratégie responsable en proposant un prix du lait payé aux producteurs, en juillet et en août, bien supérieur à celui défini par la formule contractuelle. Cette proposition a été rejetée par notre partenaire. L’Unell activant la clause de sauvegarde, le prix du lait du mois de juillet sera égal à la moyenne des trois derniers mois, soit 425,67 €/1000 l (prix de base 38-32). »

« Malgré la conjoncture internationale compliquée, Lactalis France maintient ses efforts pour soutenir la filière laitière française. L’évolution du prix payé aux producteurs partenaires ces dernières années témoigne de la volonté de l’entreprise d’œuvrer, dans le respect de la loi Egalim, à une meilleure valorisation du lait pour ses producteurs. En outre, soucieuse de ne pas engager un nouveau cycle inflationniste, l’entreprise entend maintenir ses efforts pour continuer à proposer aux consommateurs des produits laitiers à un prix accessible. En rognant sur ses marges, Lactalis a ainsi réussi à maintenir deux tiers de ses produits à un prix de vente au consommateur à un prix unitaire à moins de 2,5 €. »

« Lactalis est déterminé à poursuivre les discussions afin de trouver un accord satisfaisant pour l’ensemble des parties », conclut le communiqué.

BC

A télécharger :

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 24 août 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 18 août 2023)

Population bovine au 1er juillet 2023 (FranceAgriMer, 9 août 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 2 août 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 26 juillet 2023)

Prix agricoles et intrants diminuent (ministère de l’agriculture, 12 juillet 2023)

La collecte en baisse de 4,2 % à la fin juin (FranceAgriMer, 11 juillet 2023)

Lisez également

Danone cherche 100 Ml

Le groupe renforce ses dispositifs d’accompagnement à l’installation.