432,3 €/1000 l en moyenne en avril

Au mois d’avril, la collecte française est restée stable par rapport à avril 2023

« En avril 2024, la collecte de lait de vache se situe au même niveau que l’an passé », indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 14 juin. « En cumul sur les quatre premiers mois de l’année, elle progresse de 1,3 %. La part du lait AOP/IGP progresse légèrement sur un an et s’élève à 16,2 % de la collecte totale, tandis que celle du lait bio atteint 5,5 % » (c’était 5,8 % en avril 2023).

Le prix standard 38/32 du lait conventionnel était de 432,3 €/1 000 l au mois d’avril 2024, une diminution de 9,6 € par rapport à avril 2023 et de 1,2 € par rapport à mars 2024.

En mars 2024, « la collecte de lait de vache dans l’Union européenne progresse légèrement par rapport à celle de mars 2023 (+ 0,6 %). Elle est stable en Allemagne et se redresse en France. Elle progresse aussi en Italie, en Pologne et plus modérément en Espagne. A l’inverse, elle baisse aux Pays-Bas et recule plus largement en Irlande », note encore le ministère de l’agriculture.

Au mois d’avril 2024, le prix du lait européen a été en moyenne de 474,8 €/1 000 l (- 3,0 €/1 000 l par rapport à mars 2024). Avec peu d’évolution de cette moyenne européenne depuis décembre 2023, on note cependant la convergence des prix de certains pays européens. En avril 2024, le prix moyen du lait allemand s’était établi à 467,6 €/1 000 l. Dans le même temps, le prix néerlandais était de 481,5 €/1 000 l et le prix français de 475,5 €/1 000 l. Le prix irlandais s’est établi sous cette moyenne européenne, à 438,2 €/1 000 l, tandis que le prix polonais est légèrement au-dessus, à 490,1 €/1 000 l.

BC

Lisez également

Pascal Brun nouveau président du Cniel

Le 4 juillet 2024, Pascal Le Brun, producteur de lait dans le Calvados, a été désigné président du Cniel.