Accord triennal en lait bio

L’enseigne Aldi, la laiterie LSDH et la coopérative d’Herbauges s’entendent pour rémunérer le lait bio 492 €/1000 l prix de base (507 €/1000 l toutes primes confondues).

Cet accord tripartite et triennal, officiellement signé le 8 février, porte sur 1,9 million de litres et sera indexé sur l’évolution de l’indice des prix d’achat des moyens de production agricole (Ipampa). Auparavant, Aldi s’approvisionnait en lait bio auprès de Biolait, précise Benoît Clerc, directeur des achats d’Aldi France. Le litre de lait bio UHT demi-écrémé sera vendu 0,93 €/l en magasin, ce qui le placera comme « le moins cher du marché ».

En février 2021, Aldi (1 300 magasins en France) avait déjà annoncé le référencement des marques FaireFrance et C’est qui le Patron ?! avant de signer une première convention tripartite triennale en lait conventionnel (370 €/1000 l prix de base) avec la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH, Loiret) et l’Association des producteurs de lait du Bassin Centre (APLBC), suivi d’un nouveau contrat avec Sodiaal un mois plus tard.

Fondé il y a plus de 100 ans, le groupe familial LSDH est spécialisé dans l’élaboration et le conditionnement de liquides alimentaires aseptiques et réfrigérés et le conditionnement de salades prêtes à l’emploi. LSDH emploie 2 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros.

La coopérative d’Herbauges existe depuis 56 ans. Elle regroupe 425 adhérents, éleveurs de bovins lait dans leur grande majorité, sur les départements de Loire-Atlantique, Vendée et Maine-et-Loire. Les métiers développés par la coopérative gravitent autour de la production laitière : la collecte de lait (75 millions de litres par an, dont un peu plus de 10 % en bio), la production d’aliments pour bovins (70 000 t, dont 10 % en bio), la production fourragère et la collecte du grain, essentiellement en céréales à paille et maïs grain (45 000 t), les amendements et engrais (18 000 t), le tout pour un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros. La coopérative essaie enfin « d’associer la production d’énergies et la production agricole avec des panneaux photovoltaïques sur les toitures et la production de biogaz à partir de nos effluents d’élevage », avec le projet collectif MéthaHerbauges en cours.

BC

A télécharger :

Les agriculteurs bio s’engagent dans une démarche de progrès social (FNAB, 15 fév. 2022)

Les prix du lait dans l’UE (DG Agri, 7 fév. 2022)

Le lait bio en mode turbulence (Chambres d’agriculture, fév. 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 4 fév. 2022)

La collecte au plus bas depuis quatre ans (FranceAgriMer, 8 fév. 2022)

Les adhérents jugent leurs coopératives (sondage ADquation, 20 janv. 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …