« Il faut changer de logiciel »

France OP Lait dénonce un prix du lait « à la traine » en comparaison des autres pays européens.

« Jeudi 30 juin, France OP Lait a réuni en nombre des responsables d’organisations de producteurs (OP) à une journée de rencontres pour faire bouger ensemble les lignes », rapporte un communiqué du 1er juillet. Alors que « les OP sont déterminées à aller de l’avant et à regarder vers l’avenir, nombre d’acteurs de la filière laitière restent ancrés dans un vieux monde de soumission des producteurs de lait. »

« Pour les OP, les obstacles dans leurs négociations restent nombreux. Après la remise en cause unilatérale de l’indicateur beurre/poudre par les industriels pour prendre en compte leurs coûts de fabrication, voici à présent Sodiaal qui dévisse sur le prix du lait… alors que les coûts de production des éleveurs ne cessent d’être à la hausse : l’indice Ipampa (1) a augmenté de 23 % en trois mois ! France OP Lait tire la sonnette d’alarme pour les OP et sur le signal donné aux industriels laitiers sur le prix du lait. »

500 €/1000 l en Europe

« Manifestement, peu importe un marché tiré par la demande, peu importe un marché européen avec des prix à la hausse, le prix du lait français est à la traine par rapport aux prix du lait en Europe (plus de 500 €/1000 litres), loin de toute réalité des marchés. France OP Lait met en garde les industriels qui seraient tentés de se déconnecter des contrats avec les OP et dénonce avec force ceux qui se refusent toujours à toute contractualisation avec les OP et fixent des prix au mois le mois selon leur bon vouloir. En plus d’être illégales, ce sont des pratiques d’un autre temps ! »

« France OP Lait, par la voix de son président Loïc Adam, tient à exprimer tout son soutien à l’Association d’OP Sunlait, aujourd’hui en contentieux avec le groupe Savencia Ressources Laitière. L’audience est à Coutances le 7 juillet : « Comme nombre de responsables d’OP, je serai aux côtés des producteurs adhérents, des OP membres de Sunlait et des responsables de Sunlait. Les OP sont une pierre angulaire de l’avenir de la filière laitière. Sans relation équilibrée et partenariale avec les OP, c’est bien la production que l’on va tuer. Et pour finir les outils industriels avec. La filière laitière est au pied du mur : il faut changer de logiciel et admettre la place et le rôle des OP ! »

Le réseau France OP lait indique réunir 18 OP représentant 6 000 exploitations laitières produisant plus de 2,7 milliards de litres (soit 10,5 % de la collecte nationale).

BC

(1) Indice des prix d’achat des moyens de production agricole

A télécharger :

Conjoncture laitière au 22 juillet 2022 (Cniel, 26 juillet 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 7 juillet 2022)

Lisez également

Le maïs n’est pas à la fête

Alors que le rendement du blé s’affiche en légère hausse sur un an, le maïs …