La collecte a diminué de 2,7 % en 2023

En moyenne annuelle, le prix du lait à teneurs réelles atteint 487,2 €/1000 l (+ 5,9 %). 

Le ministère de l’agriculture dresse, dans une publication Agreste du 15 février, le bilan de la campagne laitière 2023. La collecte de lait de vache totalise 22,73 milliards de litres (- 2,7 % par rapport à 2022). La proportion de lait bio s’établit à 5,4 % en moyenne annuelle (5 % en décembre 2023), celle de lait AOP/IGP à 15,7 % (15,3 % en décembre 2023).

Sur l’ensemble de l’année 2023, le prix du lait conventionnel à teneurs réelles s’établit en moyenne à 471,1 €/1000 l (+ 5,7 % sur un an), celui du lait bio à 514,1 €/1000 l (+ 5,5 %). En décembre 2023, ces prix atteignaient respectivement 467,2 €/1000 l (- 6,1 % sur un an) et 546,9 €/1000 l (+ 2,7 %).

Les fabrications de produits laitiers ont globalement diminué en 2023 : lait conditionné (- 0,3 %), yaourts et desserts lactés (- 0,4 %), beurre (- 1,2 %), crème (+ 2,3 %), fromages (- 1,1 %), lait écrémé en poudre (- 4,5 %), poudre de lactosérum (- 11,4 %).

Hausse des fabrications d’aliments bovins

L’industrie de la nutrition animale (Snia/LCA) a annoncé, le 15 février, une hausse de 1,8 % des fabrications d’aliments bovins en 2023. Celles-ci ont atteint 3,88 millions de tonnes (Mt) : 2,77 Mt pour les vaches laitières (+ 1,2 %) et 1,11 Mt pour les autres bovins (+ 3,5 %). Le mash (1,05 Mt) enregistre une progression de 2,2 %.

Toutes espèces animales confondues, la production française d’aliments du bétail a atteint 18,3 Mt en 2023, les aliments bovins et volailles (+ 1,6 % à 7,68 Mt) compensant le fort repli des aliments porcins (- 5,5 % à 4,21 Mt).

BC

Lisez également

Un observatoire national de la pousse

350 fermes de référence vont « fiabiliser » l’indice satellitaire utilisé pour l’assurance prairies.