Dernières nouvelles

La collecte a diminué de 0,8 % en 2022

Les prix des laits conventionnel et AOP/IGP ont continué à « progresser fortement » en décembre.

« En décembre 2022, la collecte de lait de vache recule de 1,3 % sur un an. En cumul annuel, elle est en retrait de 0,8 % par rapport à 2021 », annonce le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 15 février.

Le prix du lait standard (38/32) conventionnel (hors bio et AOP/IGP) augmente de 27,9 % sur un an et s’établit à 460,5 €/1000 l en décembre 2022. Tous types de lait confondus, le prix standard progresse de 25 % par rapport à décembre 2021 pour s’établir à 473,5 €/1000 l (511,8 €/1000 l à teneurs réelles).

Entre novembre 2021 et novembre 2022, l’indice de prix des laits AOP/IGP augmente de 20,5 points. Le prix du lait standard bio atteint 491,5 €/1000 l en décembre 2022 (+ 3 % sur un an), celui à teneurs réelles 530,1 €/1000 l (+ 5 %).

2023 démarre dans le rouge

Depuis le début janvier 2023, la collecte nationale se maintient dans le rouge, le repli sur un an atteignant 2,3 % en semaine 5 (30 janvier au 5 février) et 2 % en semaine 6 (6 au 12 février), selon les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer.

En novembre 2022, la collecte laitière européenne (UE27) a augmenté de 2,1 % par rapport à l’année précédente, tout en restant « stable en cumul annuel. Elle progresse notamment en Allemagne et aux Pays-Bas. Elle recule en Italie et en Espagne », selon le ministère français de l’agriculture.

BC

A télécharger :

Note de conjoncture mensuelle lait de vache (FranceAgriMer, 1er mars 2023)

Conjoncture laitière au 24 février 2023 (Cniel)

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.