La collecte revient dans le vert

La collecte revient dans le vert

Alors que le ministère de l’agriculture annonçait, le 15 mars, que la collecte de lait de vache avait diminué de 2,9% en janvier, le sondage hebdomadaire de FranceAgriMer révélait, le même jour, que la collecte était repassée au-dessus de celle de 2018 au début mars (+0,3%). Elle s’était progressivement rétablie au cours des quatre semaines précédentes : successivement -3,8%, -3%, -2,6%, -1,9%.

En janvier 2019, la collecte de lait de vache a reculé de 2,9% par rapport à janvier 2018, pour le 6e mois consécutif. « Ce ralentissement persistant de la collecte est l’effet conjugué de la baisse des effectifs de vaches laitières (-0,9%) et d’une météo particulièrement défavorable pour la production laitière en 2018 », analyse le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 15 mars 2019.

En janvier 2019, hormis en Normandie où la collecte de lait de vache progresse de 1,4% sur un an, elle recule plus ou moins fortement dans les autres bassins laitiers. Ainsi, la collecte est en retrait dans le Grand Est (-7%) et, dans une moindre mesure, dans le Grand Ouest (-0,8%) et en Nord-Picardie (-0,3%). Dans les autres bassins laitiers, le recul de la collecte oscille entre -10% et -5,7% d’une année sur l’autre.

372 €/1000 l en janvier, tous laits confondus

En janvier 2019, le prix du lait standard conventionnel 38/32 g/l (hors bio et AOP/IGP) s’établit à 332 €/1000 l, en hausse de 1,3% par rapport à janvier 2018. Tous types de lait confondus, le prix standard s’élève à 345 €/1000 l, en hausse de 5 €/1000 l par rapport à janvier 2018 ; le prix à teneurs réelles progresse de 9 €/1000 l à 372 €/1000 l.

Entre janvier 2018 et janvier 2019, le prix du lait à teneurs réelles a progressé de 2,5% au niveau national. Les plus fortes hausses se situent dans le Grand Est (+4%), en Normandie (+2,9%), en Charentes-Poitou (+2,8%) et dans le Grand Ouest (+2,6%). La plus faible augmentation est observée dans le Sud-Ouest (+0,3%).

BC

A télécharger :

Le ralentissement de la collecte de lait de vache se poursuit en février (ministère de l’agriculture, 12 avril 2019)

Les fabrications d’aliments bovins en hausse de 6,4% en janvier 2019 (Snia/Coop de France, 15 mars 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)