Le lait bio franchit la barre des 5%

La collecte de lait biologique continue à disputer des parts de marché aux laits conventionnel et AOP/IGP. Les prix n’ont pas encore tout à fait retrouvé leurs niveaux de 2020.

« En mars 2021, la part de la collecte de lait de vache bio passe pour la première fois la barre des 5,0% de la collecte totale », indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 14 mai 2021. Le lait bio gagne 0,5% de part de marché en un an, au détriment du lait conventionnel (78,2% contre 78,5% en mars 2020) et du lait AOP/IGP (16,8% contre 17%). Dans le même temps, la collecte globale (2,14 milliards de litres en mars 2021) recule de 1,4% sur un an.

Baisse des prix, hausse des charges

La progression de la collecte de lait bio coïncide avec une diminution des prix : le lait standard 38/32 valait 458,1 €/1000 l en mars 2021 (-1,3% sur un an) et le lait à teneurs réelles 476,4 €/1000 l (-1,1%). Le lait standard conventionnel recule de 0,7% sur un an pour s’établir à 324 €/1000 l. En parallèle, le prix d’achat des intrants continue à augmenter (+1,2% entre février et mars 2021, +5,7% sur un an), tiré à la hausse par les prix de l’énergie (+13,1% sur un an), des aliments pour animaux (+8,8%) et des fertilisants (+8,3%), selon la note mensuelle sur les intrants du 14 mai 2021.

BC

A télécharger : Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 18 mai 2021)

Lisez également

Sécheresse et prairies : peut faire mieux

L’indemnisation des sécheresses sur prairies en 2019 et 2020 n’a satisfait personne. Un rapport formule …