Dernières nouvelles

L’exception bovine

Le lait de vache et le bétail échappent à la diminution générale des prix agricoles constatée en juillet.

Le prix à la production de l’ensemble des produits agricoles a reculé de 6 % sur un an en juillet, indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 31 août. « À l’exception des prix du bétail et du lait de vache, les prix des autres produits diminuent, parfois pour la première fois depuis le début de l’année comme ceux des fruits. Les prix de l’ensemble des produits restent toutefois élevés, supérieurs de 16,9 % aux prix moyens 2018-2022. »

Les prix des gros bovins ont retrouvé en juillet 2023 leur niveau de 2022, mais ils demeurent supérieurs de 29,5 % à la moyenne 2018-2022. Les prix des veaux de boucherie progressent de 3,6 % sur un an et de 19,4 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Le prix du lait de vache s’affiche en juillet 2023 en hausse de 1,9 % sur un an (après + 2,8 % en juin et + 5,3 % en mai). « Les prix du lait de vache sont nettement moins vigoureux qu’en début d’année du fait du tassement des prix mondiaux des produits laitiers. Ils restent néanmoins supérieurs de 22,3 % aux prix moyens 2018-2022, soutenus par des disponibilités laitières toujours limitées », analyse le ministère.

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 21 sept. 2023)

Tableau de bord hebdomadaire laitier (FranceAgriMer, 14 sept. 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 13 sept. 2023)

Population bovine au 1er août 2023 (FranceAgriMer, 12 sept. 2023)

Dégradation du commerce extérieur agroalimentaire (ministère de l’agriculture, 8 sept. 2023)

Conjoncture du lait de vache (FranceAgriMer, 31 août 2023)

Conjoncture des viandes rouges (FranceAgriMer, 31 août 2023)

Conjoncture de rentrée (Chambres d’agriculture France, 31 août 2023)

Lisez également

La prudence des coop face à la com

La coopération laitière s’interroge sur les « prix planchers » et la perspective d’une loi Egalim 4.